Rencontre intime avec Pierre Lapointe

Rencontre intime avec Pierre Lapointe  - Claudia Collard : Culture Musique

Pierre Lapointe a comblé ses spectateurs, le 8 avril à la Salle Montignac.

Le soir du 8 avril, Pierre Lapointe a choyé le public de morceaux choisis, aux textes introspectifs, touchant souvent aux blessures du cœur. Loin d’alourdir l’atmosphère, l’auteur-compositeur- interprète a su rendre l’ensemble léger, ponctuant ses chansons de blagues aux accents d’autodérision.

 «Est-ce que des gens parmi vous ont vécu une séparation récemment?», a-t-il lancé d’entrée de jeu aux spectateurs réunis dans la Salle Montignac. Personne n’ayant répondu par l’affirmative, il a enchainé qu’il en était mieux ainsi compte tenu du programme musical de la soirée. Un répertoire de chansons où l’amour se casse, déchire, rend immensément triste.

«J’aime bien faire des blagues mais mon spectacle ne s’y prête pas», partage-t-il, conservant ce côté humoristique entre chaque morceau et même pendant la chanson à l’occasion. Plusieurs fois, il se révèle, comme dans Le monarque des Indes, qui raconte une histoire de coup de foudre. On se laisse bercer par Amour bohème comme par Six heures d’avion nous séparent, pièce enregistrée originalement avec Mika. En cette période où le beau temps se réveille, on a même droit à des chansons tirées de son album de Noël Chansons hivernales, «pour ajouter un peu de «ark» à la pandémie», précisera-t-il pince-sans-rire.

 Rideaux brillants et piano comme unique instrument composaient le décor de cette prestation aux allures de récital intime. Se prêtant bien à la confidence, comme celle qui a mené à la création de la chanson Maman, papa, où Pierre Lapointe s’est inspiré du cas vécu par un ami, dont les parents n’ont pas accepté l’homosexualité. Un texte coup de point se concluant par L’amour est le plus beau trésor et ceux qui aiment n’auront jamais tort.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le Granit tombé en zone d’urgence «foncée»
    Actualités Santé

    Le Granit tombé en zone d’urgence «foncée»

    Rémi Tremblay / 6 mai 2021
  • Ma boss Mélanie, c’est la meilleure!
    Actualités Société

    Ma boss Mélanie, c’est la meilleure!

    Rémi Tremblay / 6 mai 2021
  • Monique Phérivong Lenoir candidate à la préfecture
    Actualités Municipalité

    Monique Phérivong Lenoir candidate à la préfecture

    Claudia Collard / 5 mai 2021
  • Les nouvelles sont bonnes pour Daniel Arguin
    Actualités Société

    Les nouvelles sont bonnes pour Daniel Arguin

    Claudia Collard / 4 mai 2021
  • Bestar-Bush injecte 6,5 M$ pour soutenir sa croissance
    Actualités Économie

    Bestar-Bush injecte 6,5 M$ pour soutenir sa croissance

    Claudia Collard / 4 mai 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Le Granit tombé en zone d’urgence «foncée»
  2. Spectacle de Guy Nantel reporté au 19 juin
  3. Ma boss Mélanie, c’est la meilleure!
  4. Dans le parcours de Maillon Vert
  5. Monique Phérivong Lenoir candidate à la préfecture
  6. Les nouvelles sont bonnes pour Daniel Arguin
  7. Bestar-Bush injecte 6,5 M$ pour soutenir sa croissance
Le scénario de Jonathan
Voyage dans l’univers de Félix Leclerc
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Adjoint-e Administration
    Lac-Mégantic
  2. Infirmière, infirmière auxiliaire ou préposée aux bénéficiaires
  3. Opérateur d’équipement divers soir
    St-Sébastien
  4. Mécanicien et apprenti
    Woburn
  5. Préposé à l’accueil Baie-des-Sables
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises