Le Granit demeure une zone chaude

Le Granit demeure une zone chaude - Rémi Tremblay : Actualités Santé Coronavirus (COVID-19)

Alors que l’Estrie est passé de l’orange au rouge, le palier d’alerte maximale, depuis le lundi 10 mai, la bataille continue de faire rage contre le virus de la COVID-19 dans le secteur du Granit, toujours sous des mesures spéciales d’urgence, depuis le 6 mai.

Selon les données de la Santé publique compilées en date du 11 mai, le Granit affichait 188 cas toujours actifs, avec un foyer principal à Lac-Mégantic. La ville représente à elle seule la moitié de ces cas, avec 93, suivie de Lac-Drolet (21), Nantes (12), Saint-Ludger et Frontenac (10), Marston (8), Woburn (7) et Sainte-Cécile-de-Whitton (6).

Une éclosion était en cours à la Résidence Eden sur le lac, le virus ayant affecté 13 usagers et cinq employés. Le RPA Plein Soleil gère la situation qui touche chez elle 11 résidents et trois employés.

La polyvalente Montignac demeure la seule école secondaire de l’Estrie à être fermée, en raison du nombre de cas qui fait problème. Cette semaine encore, la Santé publique tenait mercredi, jeudi et ce vendredi une clinique de dépistage sans rendez-vous dans les murs de l’école. Mardi, on y faisait toujours état de 46 cas actifs, en plus des milieux d’éclosion enquêtés dans quatre transports scolaires par autobus, dont un où l’on a noté la transmission de sept cas confirmés positifs.

L’éclosion en cours dans un lieu de culte a progressé, atteignant 28 cas confirmés. 

Le vaccin
Si la situation épidémiologique demeure suivie de près, la vaccination de son côté continue de connaître du succès. Toujours en date de mardi, 45,1% de la population du Granit avait reçu une première dose du vaccin, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne québécoise qui était à ce jour de 44%. Par contre, seulement 1,1% des Granitois ont reçu leur deuxième dose, en queue de peloton des MRC de l’Estrie.

Le groupe des 80 ans et plus a été vacciné à près de 90%, les 70-79 ans à près de 87%, près de 72% pour la catégorie des 60-69 ans et 33,9% pour les 16-59 ans. «Même si tout le monde est tanné, il faut maintenir les mesures en place. Et cela, même si on est vacciné», a tenu à répéter le directeur de la Santé publique en Estrie, Dr Alain Poirier, mercredi en mêlée de presse.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame
    Actualités Économie

    La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame

    Rémi Tremblay / 17 juin 2021
  • Son métier: regrettier ou récupérateur!
    Actualités Société

    Son métier: regrettier ou récupérateur!

    Rémi Tremblay / 17 juin 2021
  • Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge
    Actualités Environnement

    Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge

    Rémi Tremblay / 16 juin 2021
  • Revitalisation de la plage du lac aux Araignées
    Actualités Environnement

    Revitalisation de la plage du lac aux Araignées

    Rémi Tremblay / 16 juin 2021
  • Spectacle de plus en plus triste dans la baie
    Actualités Environnement

    Spectacle de plus en plus triste dans la baie

    Rémi Tremblay / 15 juin 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame
  2. Début de la saison du Festival Saint-Zénon
  3. Son métier: regrettier ou récupérateur!
  4. Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge
  5. Revitalisation de la plage du lac aux Araignées
  6. Spectacle de plus en plus triste dans la baie
  7. La bientraitance envers les aînés, un enjeu de société
Discriminés encore!
Un été d’humour offert par le Comité culturel Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) de travaux pratiques
    Lac-Mégantic
  2. Directeur général et secrétaire-trésorier
    St-Sébastien
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Aviseur tehcnique
    Lac-Mégantic
  5. Technicien(ne) de travaux pratique
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises