King Dave: quand la souffrance devient rage

King Dave: quand la souffrance devient rage  - Claudia Collard : Culture Théâtre

Patrick Emmanuel Abellard a livré une solide performance dans King Dave. (Photo Claudia Collard)

Patrick Emmanuel Abellard a livré toute une performance, le soir du 15 décembre à la Salle Montignac. L’interprète de King Dave a transporté le public dans une descente aux enfers provoquée par des circonstances malencontreuses, où la souffrance se transforme en rage au point de démolir la cage. 

Pendant deux heures, l’histoire racontée en flashback transporte le spectateur dans une ruelle, un parc, une station de métro, un appartement de ville, une maison cossue de banlieue… Plusieurs personnages transitent aussi dans ce décor changeant. Pourtant, le comédien est seul, sur une scène somme toute dépouillée. Avec un piano au fond, dont il joue pour ponctuer les tableaux.

Le talent de Patrick Emmanuel Abellard a permis à la magie du théâtre d’opérer. À la fois narrateur et personnage principal, le comédien offre un registre de voix et d’accents impressionnant pour interpréter chacun des rôles secondaires. Et on y croit sans l’ombre d’un doute.

King Dave propose une réflexion sur les conséquences de nos comportements «innocents», notre fermeture, nos préjugés… De l’intimidation qui mène à l’écrasement… puis à la révolte… puis à la rage… puis à la violence… jusqu’à la prison. Un récit bouleversant, où la comédie en apparence légère se transmute peu à peu en immense tragédie.

Le comédien a su faire rire, choquer, réfléchir, pleurer… et démontrer que, parfois, la douleur ne se cache pas loin dernière l’humour. On parle de racisme, dans sa façon la plus insidieuse comme dans ses travers les plus directs. De profilage policier mais aussi de nos jugements plus ou moins subtils, des œillères qu’on se place sans même s’en rendre compte. Impossible de rester indifférent devant un tel constat. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Des installations d’art urbain signées Marzell
    Culture

    Des installations d’art urbain signées Marzell

    Rémi Tremblay / 26 juillet 2022
  • Au camp créatif d’Annie Purtell
    Culture Arts visuels

    Au camp créatif d’Annie Purtell

    Claudia Collard / 26 juillet 2022
  • Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
    Actualités Municipalité

    Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées

    Claudia Collard / 25 juillet 2022
  • Une pause sur le chantier de la rue Laval
    Actualités

    Une pause sur le chantier de la rue Laval

    Rémi Tremblay / 25 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie du second roman de Marianne Fortier
  2. La magie du rock avec Nic Gignac
  3. Bureau et les tiroirs le 28 juillet
  4. Des installations d’art urbain signées Marzell
  5. Au camp créatif d’Annie Purtell
  6. Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
  7. Une pause sur le chantier de la rue Laval
Aux portes de l’abdication
Sortie du second roman de Marianne Fortier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises