Antoine Jolicoeur-Desroches survole le CanadaMan/Woman

Antoine Jolicoeur-Desroches survole le CanadaMan/Woman -   : Sports
Le CanadaMan/Woman 2022 a rempli sa mission, avec 125 athlètes venus y disputer le triathlon considéré comme le plus difficile au pays. (Photo Endurance Aventure)
Antoine Jolicoeur-Desroches survole le CanadaMan/Woman -   : Sports
Deuxième au fil d'arrivée chez les femmes, la Méganticoise Sylvie Roy a été pigée pour aller au Norsman.
Antoine Jolicoeur-Desroches survole le CanadaMan/Woman -   : Sports
Podium féminin au Triathlon Sprint: Victoria Courgeon (argent), Margaux Courgeon (or) et Emmanuelle Arcand (bronze). (Photo Endurance Aventure)
Antoine Jolicoeur-Desroches survole le CanadaMan/Woman -   : Sports
Le Méganticois Olivier Lavallée a terminé en 24e place toutes catégories et en 4e dans sa catégorie d’âge.
Antoine Jolicoeur-Desroches survole le CanadaMan/Woman -   : Sports
Podium masculin au Trathlon Sprint: Josh DcPhie (argent), Pierre-Luc Bélanger-Melançon (or) et Patrick Poulin (bronze). (Photo Endurance Aventure)
Antoine Jolicoeur-Desroches survole le CanadaMan/Woman -   : Sports
Sur le parcours de 20 km à vélo (Photo Endurance Aventure)

(Marianne Lacasse)- Pressenti comme l’un des favoris, le Québécois Antoine Jolicoeur-Desroches a répondu aux attentes en reportant haut la main le Triathlon CanadaMan/Woman 2022 de Lac-Mégantic, dimanche, avec plus dune heure d’avance sur ses poursuivants.

Originaire des Laurentides, mais étudiant actuellement à l’Université de Sherbrooke, Jolicoeur-Desroches a complété le parcours extrême de 3,8 km de nage, 180 km de vélo et 42 km de course à pied en un temps de 9h40, établissant un nouveau record de parcours, l’ancienne marque appartenant à Jérôme Bresson depuis 2018. Le nouveau champion a facilement devancé l’Albertain Jordan Bryden (10h52) et l’Ontarien Nick Cosman (10h57).

Pas moins de 35 coureurs ont franchi la ligne d’arrivée en moins de 14h après avoir pris le départ à 4h30, dimanche matin, dans les eaux du lac Mégantic. Le Magogois Martin Lamontagne-Lacasse a pour sa part terminé en 11e place, en un temps de 12h11.

Du côté féminin, il aura fallu patienter jusqu’au milieu de la soirée avant de voir Roxanne Létourneau (15h37), de Chambly, apparaître au sommet du mont Mégantic.

On a ensuite eu droit à un moment de fierté pour la population locale alors que Sylvie Roy, originaire de Lac-Mégantic, s’est pointée en deuxième position. L’athlète de 57 ans, une nouvelle retraitée, a dompté le parcours en 16h01, à peine 23 minutes derrière la gagnante. Le podium féminin a été complété par la Brésilienne Deniele Crivelaro en 16h29.

Considéré comme le triathlon le plus difficile au pays par Kevin Mackinnon, éditeur du Triathlon Magazine Canada, le CanadaMan/Woman a de nouveau été fidèle à sa réputation en forçant les athlètes à puiser dans leurs réserves d’énergie.

Offrant un dénivelé positif de 3700 m, le parcours traversait 14 municipalités de la MRC du Granit et du Haut-Saint-François et se terminait devant l’Observatoire du Mont-Mégantic.

Quelque 125 athlètes ont pris part à cet événement mettant en lumière la beauté et l’immensité des paysages de la région, en plus de la chaleur de l’accueil de la population. Après une année d’absence et une édition adaptée aux conditions sanitaires, c’est avec enthousiasme que les bénévoles dévoués de l’événement ainsi que les gens locaux étaient de nouveau au rendez-vous.

Un sprint enlevant
Quelque 175 athlètes ont eu un avant-goût de ce à quoi ressemblera le Triathlon extrême CanadaMan/Woman de Lac-Mégantic en prenant part en avant-midi, samedi, à un triathlon sprint en direct de Baie-des-Sables.

Malgré des distances plus modestes que l’événement principal, ce triathlon sprint, comprenant 750 m de nage, 20 km de vélo et 5 km de course, affichait le même caractère avec des sections parfois inhospitalières. La portion de course à pied, qui s’effectue dans des sentiers en forêt, a notamment demandé beaucoup d’adresse et de vigilance, ainsi qu’une bonne paire de chaussures.

Originaire de Gatineau, Pierre-Luc Bélanger-Melançon a dominé l’édition 2022 avec un temps de 1h12m46. Il a été suivi par l’Ontarien Josh McPhie et le Drummondvillois Patrick Poulin.

Du côté féminin, on a eu droit à un doublé familial alors que Margaux Courgeon a été la première à franchir la ligne d’arrivée, suivie peu de temps après par sa jumelle Victoria Courgeon. Emmanuelle Arcand a complété le podium féminin. Les trois femmes proviennent de la région de Montréal.

Quelques athlètes locaux ont aussi pris part à ce sprint, dont Luc Vallerand qui a complété l’épreuve en compagnie de son fils Charles. Luca débuté la pratique du triathlon en 2017, à l’occasion du premier CanadaMan/Woman.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
    Actualités Économie

    Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement

    Rémi Tremblay / 29 février 2024
  • Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
    Actualités

    Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables

    Claudia Collard / 27 février 2024
  • Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
    Culture Humour

    Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»

    Claudia Collard / 26 février 2024
  • Feu de résidence rue Champlain
    Actualités Faits divers

    Feu de résidence rue Champlain

    Rémi Tremblay / 22 février 2024
  • L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
    Actualités Société

    L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie

    Claudia Collard / 21 février 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
  2. Le Nœud, une joute verbale épique
  3. Hommage à L’Écho à la Chambre des communes
  4. Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
  5. Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
  6. Feu de résidence rue Champlain
  7. L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
Virage numérique sans déraper
Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ DE TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. conseiller.ère aux entreprises
    Lac-Mégantic
  3. Employé de voirie et des travaux publics
    Marston
  4. Agent à l’environnement (escouade verte)
    Nantes
  5. Animateur pour le service d’animation estivale de Nantes
    Nantes
Répertoire des entreprises