Entente en loisirs: Frontenac soumet une contre-offre du «juste prix»

Le maire de Frontenac, Gaby Gendron, a présenté le 21 mars en assemblée publique le contenu d’une contre-offre à la Ville de Lac-Mégantic pouvant mener sa municipalité et les deux autres de la première couronne, Marston et Nantes, à signer l’entente en loisirs pour l’utilisation du Centre sportif Mégantic et la station récréotouristique de Baie-des-Sables. L’offre bonifiée à 167 977$ est assortie d’une condition, la création d’un comité de gestion en externe, non rémunéré, qui étudierait les moyens de diminuer, sinon à tout le moins de freiner la dette du CSM. Deux autres municipalités de la deuxième couronne, Milan et Saint-Robert-Bellarmin, pourraient alors être tentées de joindre les rangs, selon le maire Gendron.

Déposée le 14 mars à la Ville comme une solution gagnant/gagnante, la proposition chiffre un montant majoré de près de 14 000$ et qualifié de «juste et équitable» qu’accepterait de verser annuellement la municipalité de Frontenac, sur trois ans, à titre de deuxième plus grand utilisateur du CSM.

Au tableau, le directeur général-adjoint Jean-Sébastien Roy a décortiqué les divers éléments du calcul menant à la proposition, reposant en partie sur 50% de la richesse foncière de la municipalité et 50% sur la population, et en partie sur le nombre d’utilisateurs, les chiffres de la Ville ne correspondant pas à ceux comptabilisés par Frontenac dans la dernière année, alors que la municipalité remboursait les utilisateurs sur présentation de pièces justificatives.

«On s’est dit que lorsqu’on renégocierait l’entente, on va savoir combien il y a de gens de Frontenac qui vont au patin, combien à la piscine, combien au hockey mineur. Ils amenaient la facture, on remboursait. On ne peut pas négocier un prix si on ne sait pas combien de gens y vont», avait prévenu le maire Gendron. Le même exercice de calcul a été réalisé par les directions générales à Nantes et Marston. Premier constat: les chiffres fournis par la Ville sont plus élevés que ceux décortiqués par les municipalités. Explication : «Parce qu’ils n’ont pas été comptés de la même manière», suppose le maire de Frontenac.

La Ville, en tant que propriétaire du Centre sportif Mégantic, demandait initialement une contribution de 227 000$ à la municipalité de Frontenac pour l’utilisation de ses équipements. «La municipalité de Frontenac n’est plus au même endroit que lorsqu’elle a signé la première entente, voilà 12 ans, soumet Jean-Sébastien Roy. Depuis, on a répondu aux besoins des citoyens en investissant 102 000$ dans le terrain de baseball, 1,3 M$ pour le centre multifonctionnel, 106 574$ pour le sentier de ski de fond et pédestre, et des investissements dans la plage du lac Aux Araignées qui viendront cette année. Le budget des loisirs a augmenté et nous aussi on a un remboursement de la dette pour le centre multifonctionnel. Tous ces coûts sont assumés entièrement par les citoyens de Frontenac.» Et ce, même si un pourcentage élevé d’utilisateurs provient des municipalités environnantes, révèle un calcul effectué sur le lieu de résidence des utilisateurs. Ainsi, pour la patinoire, 25% des utilisateurs proviennent de Lac-Mégantic, sans frais supplémentaires chargés aux non-résidents de Frontenac.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
    Culture Musique

    Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête

    Claudia Collard / 16 avril 2024
  • Happening de pure joie cosmique
    Actualités

    Happening de pure joie cosmique

    Rémi Tremblay / 16 avril 2024
  • La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
    Actualités Économie

    La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM

    Claudia Collard / 4 avril 2024
  • Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
    Actualités Immobilier

    Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ

    Rémi Tremblay / 4 avril 2024
  • Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit
    Actualités Environnement

    Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit

    Claudia Collard / 4 avril 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
  2. Happening de pure joie cosmique
  3. La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
  4. Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
  5. Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit
  6. Les p’tits Torrieux se soucient peu de l’éclipse!
  7. Party instantané avec Salebarbes!
Virage numérique sans déraper
Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis comptable
    Lac-Mégantic
  2. Entretien ménager
    Marston
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. 3 préposé(e)s à l’accueil touristique - 1 agent(e) de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes
    Lac-Mégantic
  5. 2e Employé de voirie
    Val-Racine
Répertoire des entreprises