Recyc-Québec

Mégantic au 21e siècle: concours d’architecture

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt la lettre d’André Tanguay dans l’édition du 2 août. Je l’appuie et désire apporter moi aussi mon son de cloche.

Le maire de Québec Régis Labeaume n’a pas l’habitude de s’en prendre au monde des affaires, c’est le moins qu’on puisse dire. Au lendemain de notre tragédie, il a déclaré «Nous voyons aujourd’hui le visage le plus laid du capitalisme.» Il a raison. Edward Burkhardt rappelle ces entrepreneurs sans scrupules du 19e siècle, entre autres plusieurs personnes à l’origine des empires ferroviaires et pétroliers qui pèsent si lourd maintenant face aux gouvernements.

Le train, justement, est une créature du 19e siècle et traîne avec lui des mentalités vétustes dont nous payons le prix si cher aujourd’hui, à commencer par les 47 concitoyens que nous avons perdus. Les avocats devront tenter d’éplucher Edward Burkhardt jusqu’à sa dernière cent pour dédommager correctement les sinistrés et réparer son désastre écologique.

En attendant nous devons reconstruire, C’est le moment de mettre de côté notre village ferroviaire du 19e siècle pour entrer dans le 21e avec un concept qui puisse susciter l’admiration du monde entier.
Notre tragédie nous a mis «sur la mappe» partout sur la planète. Jamais une occasion semblable ne se reproduira. Profitons-en. Je propose que la Ville de Lac-Mégantic organise un concours international pour conceptualiser notre nouveau centre-ville.

Deux raisons m’ont amené à proposer cette avenue. La première c’est le Sydney Opera House, qui est le fruit d’un tel concours. Cet édifice fait l’orgueil de tous les Australiens. Grâce à lui, on reconnaît immédiatement la ville de Sydney. Il se marie parfaitement avec son environnement et depuis 40 ans les gens affluent du monde entier par millions vers cette ville dont le superbe édifice est le symbole. Sydney n’est pas une exception. Partout dans le monde, des décideurs, pour créer du beau, ont tenu des concours internationaux.

Ma deuxième raison se nomme Yannick Gagné. J’ai été grandement impressionné par sa détermination. Début juillet, son Musi Café a sans doute été le café le plus connu au monde. Il a saisi la balle au bond et ressuscité un symbole de tristesse en un symbole d’espoir. Un concours d’architecture peut faire de même: transformer un événement désastreux en héritage positif pour nos enfants.

Nous avons le choix : on peut raser le centre-ville et construire un immense parking entouré de Wal-marts et d’entrepôts-magasins sans chaleur. Ça s’appelle le concept 10/30 près de Montréal. Vous irez voir de quoi ça a l’air : un désert d’asphalte banal et froid!

Nous sommes reconnus par notre lac magnifique et la nature somptueuse qui l’environne. Ou bien on se force et on innove avec des concepts qui rehaussent la beauté naturelle de notre coin de pays ou bien on fait comme Edward Burkhardt et on investi le minimum dans un non-projet sans goût.

Je ne suis pas un expert. Je ne suis pas un ingénieur. Je ne me mêlerai pas de déterminer l’endroit exact du nouveau centre-ville. Tout ce que je sais c’est qu’il y a dans le vaste monde des milliers d’architectes de talent, d’artistes et d’allumés en tout genre qui jubileraient comme des fous à l’idée de composer une nouvelle ville au Québec, dans une nature aussi splendide. À Québec, à Ottawa, à Montréal nous pouvons recourir à des gens qui nous seconderont dans la mise sur pied d’un coucours de la sorte.

J’ai parlé de l’idée à de nombreuses personnes qui l’ont toutes trouvée excellente. Je les invite à se manifester dans les pages de l’Écho.

J’ai une dernière suggestion: renommons les rues de notre ville en l’honneur des citoyens et citoyennes que nous avons perdus. Ce serait bien l’ultime hommage à leur rendre.

Pierre-Albert Tremblay
Piopolis

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  2. Proximité et magie signées Marie Mai
  3. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  4. À nous deux Parkinson!
  5. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  6. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  7. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
Aux portes de l’abdication
Proximité et magie signées Marie Mai
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises