Lenteur sur le chantier? Un problème de perception répond la firme Pomerleau

Lenteur sur le chantier? Un problème de perception répond la firme Pomerleau - Claudia Collard : Actualités

La mairesse Colette Roy Laroche en compagnie de Martin Laroche, vp principal aux travaux civils chez Pomerleau.

Martin Laroche, vp principal chez Pomerleau, réfute les allégations concernant le gaspillage de temps et d’argent sur le chantier. Possible, admet-il, que le nettoyage des berges de la Chaudière ait nécessité plus de temps que prévu au départ en raison du niveau de contamination. Possible également que des clôtures aient dû être déplacées pour sécuriser un site précis. Ce n’est pas vrai, dit-il, que des gens ont travaillé l’équivalent de 45 minutes par jour sur le site.

Présent le 5 novembre au point de presse hebdomadaire de la ville de Lac-Mégantic afin de décrire l’avancement des travaux en zone confinée, M. Laroche été pressé de questions à l’endroit des inquiétudes soulevées il y a quelques semaines par certains travailleurs ayant œuvré sur le chantier. Selon lui, il s’agit d’un problème de perception.

Octroyé le 7 août dernier par le ministère de l’Environnement, le mandat de gestion des travaux de la firme Pomerleau se termine le 31 décembre. À ce jour, transmet Martin Laroche, le site est sécurisé et l’urgence est passée. «La décontamination de la rivière Chaudière est en grande partie terminée. Les terres contaminées sont confinées et on termine la construction des infrastructures. Concernant les tas de terre qu’on voit un peu partout, certains sont placés là en vue d’une caractérisation, d’autres parce qu’on a dû retirer de la terre pour effectuer certains travaux», décrit-il en parlant des «montagnes» qui surgissent actuellement du centre-ville.

À ce jour, Pomerleau assure la supervision de 15 fournisseurs embauchant un total de 280 travailleurs. Lorsque le mandat de la firme sera terminé, il restera la décontamination finale et la réhabilitation du site. C’est à la fin du mois que les résultats de caractérisation des sols seront connus et les propriétaires des bâtiments du centre-ville en seront les premiers informés, transmet Paul Benoît, représentant du ministère de l’Environnement. Parralèlement, un appel d’offre doit être lancé en vue de déterminer le prochain gestionnaire du chantier, qui entrera en fonction le 1er janvier. «Il y aura un ralentissement sur le site durant la période hivernale mais certains travaux, dont la teneur sera déterminée avec le nouveau gestionnaire, seront quand même effectués. Par la suite, le printemps s’annonce mouvementé», communique M. Benoit.

Dossier ferroviaire en suspens

Les travaux de rétablissement des embranchements ferroviaire du centre-ville se déroulent selon l’échéancier, si bien qu’ils devraient être complétés le 21 novembre. Par contre, soulève la mairesse Colette Roy Laroche, rien n’indique jusqu’ici qu’il sera possible de circuler sur les voies ferrées en direction de Montréal et du Maine. «Il nous faut un transporteur et l’autorisation de circuler et il n’y a pas d’avancement d’un côté comme de l’autre», déplore-t-elle. Les lacunes observées par Transports Canada en octobre dernier sur le tronçon entre Lennoxville et Lac-Mégantic n’ont toujours pas été comblées, ni par MMA ni par qui que ce soit.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises