L’argent n’a pas de cœur!

Nous sommes loin, je dirais même plus à des lieux de voir la fin du gigantesque chantier depuis la tragédie qui nous a frappés, et voilà que dans Fatima les résidants vont être plongés dans une immense transformation dont l’étendue est encore inconnue à ce jour. En tout cas, que partiellement connue!

Les résidants de Fatima vont connaître encore des démolitions, des déménagements. Ils devront quitter leur logement, leur maison familiale et/ou patrimoniale, leur commerce, leurs voisins, vivre encore des bouleversements, des déchirements, se reloger.

Pour satisfaire qui? Ou quoi?

-La vision des élus qui souhaitent, sans tenir compte du prix humain à payer, revaloriser le quartier Fatima?

-Est-ce l’empressement des grandes surfaces de renouer avec les profits ?

Mais à quel prix? Des résidants devront aller se reloger ailleurs dans la ville ou à l’extérieur. Ils feront sans doute face à des augmentations de loyer et en plus devront s’accommoder de logements de moins en moins entretenus voire quasi insalubres pour en avoir visité plusieurs.

Est-ce vraiment le temps d’imposer à la population de Lac-Mégantic un autre chantier où existe actuellement un climat de morosité, de déprime et de deuil?

Pourquoi cette hâte, quand rien encore n’est vraiment décidé ou tout tourne en rond? Rien n’est encore décidé concernant la construction du pont et est-il vraiment nécessaire? Et si Billots Sélect se lasse de toutes ces tergiversations et décide de vendre ses actifs, que va-t-il advenir des 150 travailleurs de cette usine ?

Pour éviter la construction d’un pont, peut-on s’empresser de rendre accessible à la population de Fatima un trajet pour se rendre jusqu’à la rue de la Gare et ensuite par la rue Komery et pouvoir se rendre dans les condos commerciaux?

Il serait temps, à mon avis, que les décideurs placent au centre de leurs préoccupations, les besoins des citoyens.
Mais on n’en fera rien. Les impératifs financiers et la volonté de vouloir revaloriser Fatima à tout prix l’emporteront au détriment de tous ceux et celles qui sont encore profondément blessés, attristés et qui ont peine à se relever depuis la tragédie du 6 juillet.

Aucune somme d'argent ne va combler le vide, la douleur et la détresse des personnes qui vont voir leur maison démolie pour faire place à des commerces qui auraient pu aller s'installer ailleurs. Et je me demande, font-ils le bon choix de venir s'installer dans Fatima? Ont-ils exploré d'autres avenues? Nous n'en savons rien puisque nous sommes tenus dans l'ignorance, au plus à des demi-vérités.

L’argent n’a pas de cœur et est imperméable à la douleur des gens.

Pierre Lebeau

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
  • Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic
    Actualités

    Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  2. Junior A: défaite en prolongation
  3. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  4. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  5. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
  6. Concert de Noël à Piopolis
  7. Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
Le malaise
Tranches de vie de Guylaine, chansons de Deschamps
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises