Recyc-Québec

Mépris, mépris et encore du mépris!

Pont Agnès, tu nous manques à Lac-Mégantic depuis la tragédie du 6 juillet. La ville est scindée en deux et plusieurs personnes sont confinées à la maison. Ceux qui sont moins nantis n’ont pas de véhicule qui leur permettrait de se rendre l’autre côté. Les gens vivant à Fatima se retrouvent isolés pour la plupart car ne voulant pas déranger; ils ne demandent pas d’aide et la navette ne répond pas à tous leurs besoins.

Pas pratique pour une mère de famille qui doit se déplacer à plusieurs endroits pour subvenir aux besoins des enfants. L’une d’entre elles a confié qu’elle devait faire le grand détour plusieurs fois par jour pour reconduire et aller chercher les enfants à l’école et faire des commissions. Elle habite Lac-Drolet et gagne un modeste salaire. Causés par un kilométrage accru, les frais d’essence augmentent et appauvrissent les familles qui bien souvent ont subi en plus des pertes d’emploi.

Durant la période des fêtes, les travaux ont cessé. L’entrepreneur Pomerleau a cédé sa place à une entreprise qui débutera la décontamination des sols au printemps. La rue Frontenac étant libérée de tout équipement lourd, une source sûre nous informe que M. Pomerleau avait suggéré au conseil municipal de laisser un passage sécuritaire aux citoyens de la ville; ce qui fut refusé avec véhémence. Sympathie, où te caches-tu?

Donc, depuis la mi-décembre, la rue Frontenac est sans encombre et les citoyens ne peuvent quand même pas y circuler. En barricadant chaque côté de la rue pour protéger les bâtiments, les autos auraient pu y circuler. Au moins aux heures de pointe. Mais nos chers conseillers ont préféré engager des agents de sécurité de la compagnie Garda, plantés debout à chaque extrémité, au grand froid, pour empêcher les gens d’avoir accès à la rue Frontenac.

Qu’est-ce qui justifie un refus si catégorique? Les motifs sont-ils pertinents? On a mentionné que c’est dangereux parce que c’est contaminé. Contaminé par quoi? La fumée noire, on l'a respirée une partie de l’été. Et les pluies ont ramené au sol de fines particules de pollution en suspension dans l’air. On a aussi respiré les effluves de pétrole le reste de l'été jusqu'à l'automne. Je crois que nous avons été plus contaminés par les rejets de diesel des camions lourds qui circulaient sur Villeneuve et Papineau. En transportant la terre contaminée, ils ont contribué à polluer la ville par les poussières qui s'échappaient des camions et qui se dispersaient partout.

On m'informe qu'à partir de maintenant vous devrez vous déplacer dans l’ex centre-ville avec un casque de construction et un dossard, sans doute pour donner plus de poids à vos arguments sens dessus dessous, voulant nous démontrer que le site est soudainement dangereux pour vous. On tombe dans le ridicule maintenant.

Pour ajouter aux tourments qui nous assaillent, vous avez décidé de procéder à la réfection de la rue Laval, entre Villeneuve et Victoria. Est-ce si important que cela d’effectuer ces travaux cette année? Les citoyens pourraient-ils avoir une pause de chantier? Permettez aux commerçants de se renflouer au lieu de leur mettre des bâtons dans les roues encore une année de plus.

Ne trouvez-vous pas que les services psychosociaux en ont plein les bras? Vous est-il possible de démontrer plus d’empathie et de compréhension, et là j’en demande sans doute trop, d’écouter les citoyens? Lors de vos rencontres (qui ne sont jamais des rencontres de consultation), vous annoncez ce que vous allez faire et les réponses à nos questions ne sont pratiquement jamais claires et complètes. Vous sous-estimez notre capacité de compréhension et nous recevons cela comme du mépris de bas niveau.

Lac-Mégantic sera en chantier de la rue Montcalm à la rue Victoria, rien pour attirer les touristes dans notre région.

Peut-être n’en êtes-vous pas conscients, chers édiles municipaux, mais plusieurs sinistrés n’ont plus rien car ils ont tout perdu dans la tragédie et tout ce que vous avez trouvé pour ajouter à leurs tourments, c’est de vous octroyer une augmentation de salaire faramineuse en plus d'une équipe élargie en communication avec attaché de presse s'il vous plaît! C’est indécent!

Vous avez été choisis pour nous représenter pour le meilleur et le pire, c’est votre travail normal dans les circonstances d’accomplir vos tâches que nécessite la situation. J'aimerais bien savoir où vous en êtes avec la dette de la ville.

La façon de faire de nos élus est très prévisible par leurs actions entreprises et les autres à venir. On fait tout pour ramener le centre-ville à Fatima. On empêche l’étalement des commerces vers Laval-Nord et on interdit que le centre d’achat (quasi moribond) ne puisse s’agrandir pour plusieurs années. On va même empêcher le propriétaire du garage qui est fermé, rue Agnès, de le vendre avant quelques années; sans doute pour éviter que des commerçants décident d’aller s’y installer. Si tout que l'on m'a dit est véridique et bien c'est grave. Nous ne méritons pas d'être gérés de cette façon.

Il aurait été souhaitable d’avoir une opposition au conseil de ville en plus d’un comité de citoyen; les choses se dérouleraient sans doute autrement. Quand viendra le temps des élections municipales, il faudra faire notre devoir et se remémorer ce que l’on vit en votant pour quelques changements qui devraient améliorer notre sort. Soyez assurés que je ne voterai pour aucun des élus en place maintenant. Mais qui va se présenter?

Pour que l'on obtienne la réouverture piétonnière du pont, doit-on prendre des moyens légaux pour nous faire respecter? Pour les dépenses supplémentaires en essence depuis au moins la mi-décembre, la solution est-elle le recours collectif?

Je ne me souviens pas d’avoir été témoin d’un tel entêtement et d’un comportement si méprisant à l’égard des citoyens. On se croirait revenu aux premiers temps des colonies.
Comme disait un de mes amis, c'est gérer en «petit village».

Mes chers élus qui êtes perchés sur un socle de Granit, profitez-en car le granit s'effrite doucement.
Il me fera plaisir à la fin de votre mandat de vous dire bye bye 2015!

Pierre Lebeau
Lac Mégantic

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises