Finale déchaînée pour les 10 km de la Traversée

Finale déchaînée pour  les 10 km de la Traversée - Rémi Tremblay : Actualités

L’Australien Rhys Mainstone et l’Italienne Rachele Bruni ont gravé leur nom sur le trophée des vainqueurs de la 9e Traversée internationale du lac Mégantic, samedi dernier. Un 10 km en eau libre excitant jusqu’au fil d’arrivée avec, chez les hommes, un peloton très serré de huit nageurs qui ont tapé la plaque à guère plus de trois secondes d’intervalle. Au coude à coude, les meilleurs nageurs du circuit de la Coupe du monde de la FINA ont offert tout un spectacle d’arrivée.

À sa première participation, Mainstone a terminé dans un temps de 2:08:58,60, suivi une demi-
seconde plus tard par le gagnant de l’an dernier, Alan Do Carmo du Brésil. Son compatriote Diogo Villarinho a tapé à son tour à peine 0.4 seconde dans son sillage, dans un tourbillon déchaîné de pieds et de mains qui a donné du fil à retordre aux juges et aux chronométreurs.

Le lac était calme au départ des 21 nageurs, représentant huit pays, donné à 13h devant la plage municipale de Piopolis, avec la plus forte participation canadienne de l’histoire de la compétition, soit 11 nageurs, trois de plus que l’an dernier.

Jusqu’à mi-parcours, les nageurs se sont maintenus en banc serré derrière l’embarcation officielle de la FINA. Les stratégies se sont dessinées au moment d’amorcer la traversée vers la rive est, mais le peloton de tête est quand même demeuré hermétique, au risque de recevoir quelques coups de pieds accidentels.

Déjà en tête au km 6, Mainstone, le troisième meilleur nageur en eau libre chez les Australiens, prenait la tête. Dans les deux derniers kilomètres, la lutte s’est intensifiée entre lui et ses poursuivants, l’Allemand Christian Reichert, le Canadien Richard Weinberger, le Français Damien Cattin-Vidal et le Brésilien Samuel De Bona. Ce dernier n’a pas su maintenir le rythme rapide des meneurs et a été largué.

En tête au km 9, Cattin-Vidal n’avait plus suffisamment de réserve d’énergie pour les derniers mètres.

Le Sherbrookois David Desharnais, champion de la traversée du lac Saint-Jean deux semaines plus tôt, s’est retrouvé en tête durant quelques minutes, mais il a terminé 12e, quatre minutes derrière le vainqueur. Phillip Guertin a été le meilleur Canadien avec un temps de 2 :09 :01.10.

Chez les femmes, Rachele Bruni, meneuse au classement de la Coupe du monde, a pris la tête tôt dans l’épreuve. Dix nageuses sur les 17 inscrites représentaient le Canada, dont Jade Dusablon, 6e au classement final de 2014. Bruni a franchi l’arrivée en un temps de 2:23:09.00, suivie par la Hongroise Anna Olasz, 19 secondes plus tard, et l’Allemande Angel Maurer.

Malgré des conditions propices, sans trop de vagues au large de la baie Victoria, et une température de l’eau à 70 degrés F, aucun record n’a été battu. En 2012, le Russe Evgeny Drattsev avait franchi la distance en 1:59:02, nageant à une vitesse de plus de 5 km/h en moyenne.

L’expérience enrichissante pour la plupart des nageurs. «Au début, j’aimais vraiment pas ça (la natation en eau libre). Ici, l’eau est tellement rafraîchissante, je me sentais vraiment bien, même quand tu prends une gorgée» a commenté Stéphanie Horner, du Québec, qui s’entraine présentement en Colombie-Britannique.

Même la campagne électorale fédérale s’est insérée dans la Traversée. Deux candidats, le libéral David Berthiaume et le conservateur Luc Berthold étaient présents pour l’événement. Le candidat Berthiaume répondait ainsi à l’invitation d’une de ses collègues d’entreprise de Thetford, Roxane Bernier, responsable des officiels, alors que le conservateur Berthold en était à sa première présence à la Traversée, comme simple spectateur.

Le président d’honneur de l’événement, Gabriel Filippi, a dit souhaiter que cette compétition donne «le goût aux jeunes de faire du sport, d’aller nager, de suivre de beaux modèles, telle l’élite internationale de natation en eau libre, et qui sait, de devenir un jour des nageurs de la Traversée».

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Feu de résidence, rue Champlain
    Actualités Faits divers

    Feu de résidence, rue Champlain

    Rémi Tremblay / 22 février 2024
  • L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
    Actualités Société

    L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie

    Claudia Collard / 21 février 2024
  • Virage à droite interdit sur feu rouge
    Actualités

    Virage à droite interdit sur feu rouge

    Claudia Collard / 19 février 2024
  • La photographe Geneviève Bureau remporte une médaille d’or
    Culture Photographie

    La photographe Geneviève Bureau remporte une médaille d’or

    Claudia Collard / 19 février 2024
  • Une formation rapide pour joindre les chantiers de construction
    Actualités Éducation

    Une formation rapide pour joindre les chantiers de construction

    Rémi Tremblay / 15 février 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Feu de résidence, rue Champlain
  2. L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
  3. Sur le chemin des incendies
  4. Virage à droite interdit sur feu rouge
  5. La photographe Geneviève Bureau remporte une médaille d’or
  6. Une formation rapide pour joindre les chantiers de construction
  7. Simon Gouache, Live sur les planches!
Grand chef Metacom
La photographe Geneviève Bureau remporte une médaille d’or
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Employé de voirie et des travaux publics
    Marston
  2. Agent à l’environnement (escouade verte)
    Nantes
  3. Animateur pour le service d’animation estivale de Nantes
    Nantes
  4. Coordonnateur pour le service d’animation estivale de Nantes
    Nantes
  5. Plusieurs postes
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises