BANQ

Gel de taxes maintenu à Lac-Mégantic

Gel de taxes maintenu à Lac-Mégantic - Claudia Collard : Actualités

Pas d’augmentation du compte de taxes pour les contribuables méganticois en 2017. Le taux résidentiel demeure à 1,2750$ du 100$ d’évaluation et la tarification des services demeure inchangée. La Ville a adopté mardi un budget équilibré de 16 882 900$, inférieur de 0,3% à celui de 2016. La résultante des efforts d’optimisation déployés au cours de la dernière année, a laissé entendre le maire Jean-Guy Cloutier.

«Comme plusieurs villes du Québec, nous nous devons d’optimiser nos ressources et nos processus afin de maintenir les services aux citoyens tout en diminuant les coûts d’opération», explique M. Cloutier. Un défi d’autant plus grand que la Ville subit toujours les contrecoups de la tragédie ferroviaire, renchérit sa directrice générale, Marie-Claude Arguin. «Nous avons dû faire face à une diminution de revenus et une augmentation des dépenses incompressibles. De plus, comme les autres municipalités québécoises, plusieurs nouvelles responsabilités qui comportent elles aussi des coûts additionnels nous ont été dévolues.»

«Pour nous, ce qui compte le plus est le maintien des services offerts tout en faisant autrement. Les citoyens constateront, par exemple, au cours de l’année 2017, des modifications en terme de déneigement et sur le plan des communications. Nous prévoyons aussi adopter un règlement pour diminuer le salaire des élus. Ces changements sont nécessaires pour respecter la capacité de payer des citoyens», souligne Pierre Latulippe, conseiller municipal responsable des finances.

En plus de l’optimisation des services, les priorités de 2017 concernent le dossier de la voie de contournement ferroviaire, la reconstruction du centre-ville et la mise en valeur du parc industriel. «Le développement économique fait partie de nos orientations stratégiques et on remarque que, depuis la tragédie, plusieurs investisseurs cognent à nos portes pour obtenir des informations sur notre parc industriel. Or, on ne se rend compte qu’on n’est pas très compétitifs en ce moment. Les investisseurs vont aller là où c’est plus facilitant, où il y a des terrains déjà desservis, des cartes qui le démontrent et des renseignements sur l’aide qu’on peut leur offrir», exprime Mme Arguin, précisant qu’une mise à jour constante du site «Affaires Lac-Mégantic» s’impose puisque 90% des investisseurs font leur choix sur internet avant même de passer le premier coup de téléphone à une municipalité.

Parmi les projets de la prochaine année, la construction d’une nouvelle caserne, un investissement de
3 M$ mais une dépense évaluée à 644 450$ pour la Ville, en tenant compte d’une subvention de quelque 2 M$ et d’une quote-part des partenaires d’environ 300 000$. La station touristique Baie-des-Sables aura droit à de nouvelles infrastructures afin de suivre les tendances actuellement en matière de camping, dont l’ajout de services dans les boucles existantes (431 482$) et l’achat de tentes prêtes à camper (40 000$).

Au chapitre des faits saillants du budget 2017, la modification du mode de gestion du Centre sportif, résultant en des économies de 87 000$ et l’augmentation de la quote-part à la MRC du Granit de l’ordre de 63 000$, en bonne partie en raison des élections à la préfecture de novembre prochain. Les frais de financement passent quant à eux de 1 922 799$, un effet de la diminution de l’endettement pour une 3e année consécutive. À eux seuls, les intérêts sur la dette du CSM sont de 63 3000$ moindres qu’en 2016. Sur le plan de la rémunération, une somme de 58 600$ inférieure est projetée pour le restaurant Le Sportif, dont les revenus baisseraient quant à eux de 130 000$, le nombre d’heures d’opérations ayant diminué. D’ici à ce qu’elle trouve un concessionnaire, la Ville continuera d’assurer un service de restauration de base, uniquement durant les périodes d’achalandage.

Concernant la valeur au rôle, celle du secteur résidentiel est en hausse constante depuis 2012, se chiffrant à 314 M$ au prochain budget, comparativement à 311 M$ en 2016. La valeur du secteur commercial revient quant à elle équivalente à celle d’avant la tragédie (2012) avec 68 M$, soit 10 M$ de plus en 2017.

Fichier:

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Dans l'temps d’Guy Dostie ça s’passait ainsi
    Culture

    Dans l'temps d’Guy Dostie ça s’passait ainsi

    Claudia Collard / 21 septembre 2020
  • Un appel pour «serrer la vis» dans les bars
    Actualités

    Un appel pour «serrer la vis» dans les bars

    Rémi Tremblay / 17 septembre 2020
  • Vocation: préposé aux bénéficiaires
    Actualités

    Vocation: préposé aux bénéficiaires

    Claudia Collard / 17 septembre 2020
  • Vision d’avenir pour le Pavillon de la Faune
    Actualités

    Vision d’avenir pour le Pavillon de la Faune

    Rémi Tremblay / 17 septembre 2020
  • CHSLD Lambton: deux résidents décédés
    Actualités

    CHSLD Lambton: deux résidents décédés

    Rémi Tremblay / 17 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Dans l'temps d’Guy Dostie ça s’passait ainsi
  2. Un bon test pour l’Espace jeunesse
  3. Un appel pour «serrer la vis» dans les bars
  4. Vocation: préposé aux bénéficiaires
  5. Vision d’avenir pour le Pavillon de la Faune
  6. CHSLD Lambton: deux résidents décédés
  7. Paroles de femmes avec Céline Faucher
«Notre magnifique territoire»
Dans l'temps d’Guy Dostie ça s’passait ainsi
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de chariot élévateur
    Lac-Mégantic
  4. Entretien ménager Poste de nuit
    Lac-Mégantic
  5. Commis – Caissiers/caissières (Plusieurs postes disponibles)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises