Deux défaites pour les Béliers

Deux défaites pour les Béliers - Anne-Julie Hallée : Sports Les Béliers

Gabriel Rioux tente de se sauver avec le ballon. (Photo Nicole Lavoie)

Le weekend dernier, les Béliers cadets et juvéniles étaient en action. D’abord à Drummondville pour l’équipe cadette de Coach Thibault et le lendemain à Sherbrooke pour l’équipe juvénile de l’entraîneur-chef Patrick Caron.

Le samedi 16 septembre, les Béliers cadets se sont rendus au Collège St-Bernard de Drummondville. Malgré une défaite de 43 à 12, les Béliers ont démontré de belles choses. «Le football, c’est un sport de détails», a mentionné Coach Thibault. Ces petits détails qui se sont accumulés ont causé quelques problèmes aux Béliers. Un manque de profondeur et une faiblesse en couverture de passes ont nui beaucoup aux joueurs de Mégantic. Les entraîneurs se doivent de trouver des solutions à ces failles. «Nous n’avons pas de blessures, la saison est jeune, mais nous nous devons d’élever notre jeu d’un cran», affirmait l’entraîneur-chef Thibault. Cependant, Édouard Delva et Émile Jacques ont tous les deux marqué un touché chacun. En ce début de saison, les Béliers ne pourront que s’améliorer avec les semaines à suivre.

Le dimanche 17 septembre, ce sont les juvéniles qui jouaient au Plateau Sylvie-Daigle de Sherbrooke face aux Barons du Séminaire de Sherbrooke. Ce fut un excellent match très serré. Les Béliers ont démontré beaucoup d’énergie et d’audace. Une pénalité sur le premier touché des Béliers a quelque peu cassé les reins de l’offensive. Ensuite, l’attaque a eu de la difficulté à avancer. Il semblerait qu’il y a un manque de finition à ce niveau. «Nous n’avons pas joué un mauvais match, mais encore une fois, nous avons été incapables de marquer dans la zone payante», a avoué l’entraîneur-chef Caron. «La défensive a probablement joué leur meilleur match depuis mon arrivée en tant qu’entraîneur», a ajouté Coach Caron. Tous les joueurs ont fait un travail exemplaire et cela s’est avéré une performance quasiment parfaite. La partie s’est terminée 7-0 en faveur des Barons. Les joueurs des Béliers ne doivent pas se décourager et devront redoubler d’ardeur dans les pratiques. «On va finir par débloquer, j’en suis sûr », de terminer Coach Caron.

Weekend prochain
Le samedi 23 septembre, les Béliers cadets se rendront à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, à St-Hyacinthe, pour la partie qui débutera dès 13h. Le seul match local aura lieu le samedi alors que les Béliers juvéniles recevront la visite de l’École Internationale du Phare de Sherbrooke dès 13h au terrain de la Polyvalente Montignac. Le dimanche 24 septembre, après deux semaines sans match, les benjamins se dirigeront au Plateau Sylvie-Daigle pour affronter les Barons du Séminaire de Sherbrooke, première équipe qu’ils ont affrontée cette saison.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Reprise prudente dans le commerce de détail
    Actualités Économie

    Reprise prudente dans le commerce de détail

    Rémi Tremblay / 27 janvier 2022
  • Saint-Évariste dans le giron du Granit?
    Actualités Municipalité

    Saint-Évariste dans le giron du Granit?

    Rémi Tremblay / 27 janvier 2022
  • Un nouvel atelier de confection pour Attraction
    Actualités Économie

    Un nouvel atelier de confection pour Attraction

    Claudia Collard / 26 janvier 2022
  • Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency
    Actualités Société

    Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency

    Claudia Collard / 25 janvier 2022
  • Garage commercial incendié à Lambton
    Actualités

    Garage commercial incendié à Lambton

    Rémi Tremblay / 24 janvier 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Reprise prudente dans le commerce de détail
  2. Saint-Évariste dans le giron du Granit?
  3. Un nouvel atelier de confection pour Attraction
  4. Spectacles reportés
  5. Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency
  6. Garage commercial incendié à Lambton
  7. Poste de commandement à Saint-Robert
Nécessaire le couvre-feu?
King Dave: quand la souffrance devient rage
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. CHEF DE DIVISION CULTURE, TOURISME ET COMMUNAUTÉ
    Lac-Mégantic
  2. COORDONNATEUR(TRICE) AUX COMMUNICATIONS
    Lac-Mégantic
  3. Inspecteur/inspectrice municipal(e)
    Marston
  4. Conseiller-responsable du point de service
    Lac-Mégantic
  5. Commerce à vendre
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises