Abonnement

Le dernier sacrement: une réflexion ludique sur l'au-delà

Le dernier sacrement:  une réflexion ludique sur l'au-delà - Claudia Collard : Culture Théâtre
Djena (Ayana O’Shun), infirmière au soins palliatifs, accompagne Denis dans ses derniers moments de vie. (Photo Nency Vachon)
Le dernier sacrement:  une réflexion ludique sur l'au-delà - Claudia Collard : Culture Théâtre
Denis en compagnie de Leyla, personnage incarné par Marylou Belugou. (Photo Nency Vachon)

La Salle Montignac était bien remplie le soir du 15 novembre pour la pièce Le dernier sacrement. Une habile réflexion sur la mort, au-delà des dogmes et religions. Cette comédie dramatique signée Denis Bouchard s’est révélée un propos riche de sens sur ces derniers instants qu’on souhaite tous vivre pacifiquement. Un récit provoquant rire et prise de conscience sous forme de dialogue intérieur.

Denis Bouchard incarne Denis Prud’homme, ancien professeur d’histoire à l’Université, atteint d’un cancer incurable. Bien qu’il soit en phase terminale, ce verbomoteur disserte avec passion sur l’histoire des religions, la place de la foi dans nos vies et les questionnements sur l’au-delà. En tant qu’athée, il se demande s’il ne devrait pas profiter de ces derniers instants pour devenir croyant… Parce qu’apparemment, ceux qui ont la foi partiraient davantage en paix.

Djena (Ayana O’Shun), l’infirmière en soins palliatifs qui l’accompagne, croit pour sa part en Dieu. Elle et Denis échangeront sur leurs visions divergentes, une conversation empreinte d’ouverture et de respect. Croire ou non à une puissance supérieure, quelle qu’elle soit, ne change rien à sa fin de vie, dira Djena. Ce qui compte, c’est de mourir l’esprit pacifié.

Malgré le sérieux du propos, Le dernier sacrement est rempli d’humour, le mourant blaguant allègrement sur sa condition de mourant et les «privilèges» s’y rattachant, dont celui de manger des cochonneries sans avoir à se soucier de sa santé. Denis Prud’homme un impératif dédramatise à sa façon ce dernier voyage. À l’image de certaines personnes qu’a rencontrées Denis Bouchard lors de ses recherches menant à l’écriture de sa pièce.

La fin est inattendue, non pas en raison du décès de Denis Prud’homme mais de ce que provoque Leyla (Marylou Belugou), la fille de Djena. Une étudiante passionnée d’histoire, qui porte le voile et se fascine pour ce passage de la vie à la mort. Et avec qui le professeur et auteur du livre La foi démystifiée établira un dialogue inachevé.

L’atmosphère était à la fête tout au long de la soirée, qui a débuté par la présentation de courts sketches humoristiques dans la salle publique. Deux tableaux transportant le public aux soins palliatifs, mettant en scène le mariage d’une patiente avec un pur inconnu et des «retrouvailles familiales» entre personnes ne se connaissant pas au chevet d’un mourant. Présentations comptant sur l’apport de deux comédiens locaux, Nathalie Michaud et Guy Dostie.

Couronnement de la soirée: un chèque de 1500$ remis par le Comité culturel Mégantic à la Maison La Cinquième Saison, montant représentant les profits générés par la représentation.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Bestar acquiert l’américaine Bush Industries
    Actualités

    Bestar acquiert l’américaine Bush Industries

    Rémi Tremblay / 22 janvier 2020
  • Le nouveau Groupe Capitales Médias:  L’expérience méganticoise a forgé la vision d’un des principaux artisans de la transformation
    Actualités

    Le nouveau Groupe Capitales Médias: L’expérience méganticoise a forgé la vision d’un des principaux artisans de la transformation

    Rémi Tremblay / 16 janvier 2020
  • La CS des Hauts-Cantons au 9e rang du palmarès des commissions scolaires
    Actualités

    La CS des Hauts-Cantons au 9e rang du palmarès des commissions scolaires

    Rémi Tremblay / 13 janvier 2020
  • Un temps des fêtes payant pour le Turmel
    Sports

    Un temps des fêtes payant pour le Turmel

    Serge Lacroix / 10 janvier 2020
  • Eau cœur de l’Afrique
    Actualités Voyages

    Eau cœur de l’Afrique

    Rémi Tremblay / 7 janvier 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

Les plus lus
  1. Restaurée, la grande verrière de l’église Ste-Agnès reprend sa place
  2. Bestar acquiert l’américaine Bush Industries
  3. Le nouveau Groupe Capitales Médias: L’expérience méganticoise a forgé la vision d’un des principaux artisans de la transformation
  4. La CS des Hauts-Cantons au 9e rang du palmarès des commissions scolaires
  5. Un temps des fêtes payant pour le Turmel
  6. Eau cœur de l’Afrique
  7. Bienvenue dans le Corrid’Art!
Billet
Prendre les médias par la main
Culture
Bienvenue dans le Corrid’Art!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Responsable au centre jardinage
    Lac-Mégantic
  2. Emplois d'été 2020
    Lac-Méganitc
  3. Sauveteur en chef (CSM)
    Lac-Méganitc
  4. Journaliers de production
    Lac-Mégantic
  5. Coordonnateur attraction de talents, enjeux et main-d’œuvre
    Lac-Méganitc
Répertoire des entreprises