Déception pour les juvéniles et une finale pour les cadets

Déception pour les juvéniles et une finale pour les cadets - Anne-Julie Hallée : Sports Les Béliers

Les Béliers cadets célébrant le seul touché de la rencontre de samedi dernier contre les Patriotes à Saint-Martin. (Photo Anne-Julie Hallée)

D finale vendredi, tandis que les cadets étaient en demi-finale samedi. Dimanche, les benjamins ont participé à leur dernière partie de la saison.

Le 29 octobre en soirée, les Patriotes de la Polyvalente Bélanger de Saint-Martin affrontaient les Béliers juvéniles pour la grande finale de la région Québec-Beauce-Appalaches.

En début de partie, plusieurs erreurs ont été commises et le jeu se déroulait en milieu de terrain. Alors qu’il restait 2:35 à faire au premier quart, les Patriotes ont marqué un touché et une transformation, ouvrant ainsi la marque 7-0. Au début du deuxième quart, les Patriotes ont récidivé avec un touché. Le converti a ensuite été bloqué par la défensive des Béliers. À 4:54, Steve Mboumoua a couru 5 verges dans la zone des buts. Puis à 1:57, les Patriotes ont une fois de plus ajouté un touché au pointage. En toute fin de demie, Steve a effectué une course dans la zone payante. Un seul touché séparait les deux équipes; 19-12 en faveur de Saint-Martin.

Au début du troisième quart, l’équipe beauceronne a complété un touché et un converti. Avec 7 minutes à faire à ce quart, les Béliers ont exécuté quelques beaux jeux, leur donnant un regain d’énergie. Puis à 5:54, Steve Mboumoua a couru une dizaine de verges dans la zone de buts. La transformation de 2 points a été réussie par Jeffrey Lacasse. Les Béliers s’approchaient des Patriotes, car le pointage indiquait 26-20. Cependant, à 1:52, les Patriotes ont marqué un autre touché. Les Béliers ont tout donné et avec 18 secondes seulement à faire au match, le quart-arrière Antoine Cloutier-Bolduc a fait une belle passe à Jeffrey Lacasse qui a ensuite couru une cinquantaine de verges dans la zone payante. Seulement 6 points séparaient les deux équipes. Pour le coup d’envoi, la stratégie était de réaliser un jeu ambitieux dans le but de reprendre tout de suite possession du ballon afin de combler le déficit. Cédric Crépeau a bien réussi le botté court qui a été recouvert par les Béliers avec succès. Avec moins de 15 secondes à faire au match, les Béliers ont tout tenté pour ajouter un touché et égaler la marque, mais ce fut trop peu trop tard. Marque finale: 32-26 en faveur des Patriotes de St-Martin.

Voilà ce que l’entraîneur-chef Patrick avait à dire de son équipe après la défaite. « Nous avons tellement été dominant en saison que les joueurs ont paniqué pendant un moment quand nous tirions de l’arrière. Nous avons connu notre pire match de la saison, et ce en finale. Faut aussi rendre crédit à l’autre équipe qui est arrivée prête et a travaillé très fort pour nous battre. Mes joueurs ne savaient pas comment réagir face à de l’adversité. Plusieurs situations bizarres se sont produites et nous avons subi beaucoup trop de revirements pour espérer gagner ce match. Nous avions seulement un match et malheureusement, nous l’avons échappé. Cependant, nous n’avons jamais abandonné et je suis très fier de ce que nos joueurs ont accompli pendant ce match et pendant la saison. »

Le Coach Caron a aussi livré ses impressions. «Ce fut une saison incroyable à tous les points de vue. Offensivement, tout le monde a contribué. C’était très facile d’entraîner ces joueurs. Nous avions du talent et ça a paru. Défensivement, nous avons été solide à tous les niveaux aussi. Nous avions une équipe avec plusieurs secondaire 5 et ça paraissait. Nous avions des gars matures et dédiés à leur équipe. Tous les joueurs ont livré la marchandise en saison régulière. J’adore chacun de ces jeunes et ils vont me manquer! Je leur souhaite la meilleure des chances pour le futur!»

En route vers la finale
Les Béliers cadets sont allés affronter les Patriotes à Saint-Martin, le samedi matin, pour la demi-finale. Ce fut un match très défensif. Aucun point n’a été marqué à la première demie. Le jeu se passait beaucoup dans la zone des Patriotes et dans le milieu de terrain. Puis au troisième quart, après de belles montées vers la zone, c’est le quart-arrière Gabriel Brochu qui a couru 8 verges dans la zone payante pour marquer le seul et unique touché de la partie. Ce fut un match très serré. Les Patriotes ont bien joué, cependant sept revirements ont été créés contre eux. Il faut souligner que la défensive des Béliers fut irréprochable pendant la toute la partie.

L’entraîneur-chef Yannick Thibault était extrêmement fier de ses joueurs. «Ce fut un gros match défensif où les joueurs ont été très physiques et impliqués. Je savais qu’on allait compter et une fois que le touché a été marqué, les joueurs ont tenu le fort. Ils ont bien joué et ont été en contrôle. Notre botteur a aussi fait un excellent travail en réussissant des bottés très longs dans leur zone», s’est confié l’entraîneur Thibault. 

Avec cette victoire en demi-finale, les Béliers cadets de Coach Yannick Thibault se rendront à Québec ce weekend pour affronter les Carcajous du Séminaire des Pères Maristes en grande finale cadette de la région Québec-Beauce-Appalaches. La partie sera disputée au terrain Casault de l’Université Laval. «Ce sera un gros test contre cette équipe qui est invaincue cette saison. Nous allons préparer notre équipe du mieux qu’on le peut avec des séances vidéo. On a tous le même but et on va travailler le côté stratégique afin que nos Béliers sachent comment réagir à toutes les situations», a conclu Coach Thibault.

Un dernier match à La Pocatière
Le dimanche 31 octobre, les Béliers benjamins se sont rendus à La Pocatière afin d’y jouer un dernier match face au Collège Ste-Anne. C’est sous des conditions difficiles que les deux équipes se sont affrontées. «Pluie torrentielle, forts vents et boue… on a eu la totale!» a confié Coach Thibault.

C’est Philipe Roy qui a ouvert la marque pour les Béliers au deuxième quart en effectuant une course de 50 verges, puis Maxime Boulanger a réussi le botté de converti (bon pour 2 points au niveau benjamin). Jusqu’au début du quatrième quart, la marque était 8-8. Les Béliers se sont bien battus, mais les conditions météorologiques et la fatigue ont eu le dessus sur les Béliers. Marque finale: 22-8 en faveur des Wisigoths du Collège Ste-Anne.

«Je suis vraiment très fier de mes joueurs qui ont joué un fort match. Ils ont tout donné. L’équipe de La Pocatière alignait quand même beaucoup de joueurs de 2e secondaire, mais les Béliers ont bien réagi tout le long de la partie. Même avec cette température exécrable, les joueurs ne se sont jamais plaints. Les entraîneurs sont extrêmement contents des joueurs qui ont appris beaucoup cette saison. On espère qu’ils continueront à joueur au football dans les prochaines années.» 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Des installations d’art urbain signées Marzell
    Culture

    Des installations d’art urbain signées Marzell

    Rémi Tremblay / 26 juillet 2022
  • Au camp créatif d’Annie Purtell
    Culture Arts visuels

    Au camp créatif d’Annie Purtell

    Claudia Collard / 26 juillet 2022
  • Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
    Actualités Municipalité

    Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées

    Claudia Collard / 25 juillet 2022
  • Une pause sur le chantier de la rue Laval
    Actualités

    Une pause sur le chantier de la rue Laval

    Rémi Tremblay / 25 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie du second roman de Marianne Fortier
  2. La magie du rock avec Nic Gignac
  3. Bureau et les tiroirs le 28 juillet
  4. Des installations d’art urbain signées Marzell
  5. Au camp créatif d’Annie Purtell
  6. Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
  7. Une pause sur le chantier de la rue Laval
Aux portes de l’abdication
Sortie du second roman de Marianne Fortier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises