Le Festival aux 200 concerts et 1200 artistes

Le Festival aux 200 concerts et 1200 artistes - Rémi Tremblay : Culture Musique

Johanne Riopelle, la présidente du Festival St-Zénon de Piopolis, en compagnie de son fondateur, Roger DesBiens.

Même chez les artistes qui parcourent les plus grandes salles de spectacle au monde, s’être produit dans la petite église de Piopolis demeure un souvenir impérissable. Les Oliver Jones, Les Violons du Roy, Angèle Dubeault, Marc Hervieux et compagnie restent marqués par l’accueil de l’équipe du Festival St-Zénon de Piopolis, qui célèbre cette année son 25e anniversaire.

Le fondateur Roger DesBiens accueillait ses invités dans sa résidence du rang des Grenier, à Piopolis, le 2 juin. Une fête préparée dans ses moindres détails, avec chapiteau, canapés et mousseux au son d’un orchestre de chambre.

«Que le Festival soit en ébullition, même après 25 ans, a toujours été un défi de taille année après année, admet sa présidente Johanne Riopelle. Nous avons su tirer notre épingle du jeu avec beaucoup de travail et de créativité.»

Depuis 1999, les membres du conseil d’administration ont su s’adopter à plein de changements technologiques du secteur des arts et de la culture, accompagnés dans leur mission par un bénévolat impressionnant et des partenaires financiers qui sont restés loyaux, même au cours de la période difficile de la Covid-19.

«25 ans, ça n’a pas d’allure, a lancé le fondateur au micro. Ça veut dire 200 concerts dans l’église, dans le parc (du Croissant de lune), dans les écoles et au-delà de 1200 artistes qui sont venus à Piopolis. Le Festival a réussi malgré tous les obstacles à surmonter et à survivre.»

«Remplir une église de 400 places quand la population de Piopolis en compte 374, ça n’a pas de bon sens, se dit encore aujourd’hui Roger DesBiens. En 1999 l’argent était rare, on n’avait pas une cenne. On pensait réunir 20 partenaires à 200$ pour se lancer. On est allé en chercher 60. Ça fait 12 000$ qu’on a encore dans nos coffres après toutes ces années.» Leur garantie pour recevoir les artistes qui allaient s’y produire. «Ce qui est important pour les artistes ce sont trois choses: ils veulent être payés, on a toujours payé nos gens et on n’a jamais négocié des honoraires. La deuxième chose est de bien les recevoir. On les a reçus impeccablement. J’ai même bâti la boucanerie pour eux autres. Au point que tous les artistes veulent revenir. Y’en a même un qui est revenu cinq fois, Éric Lagacé, le contrebassiste est revenu avec cinq groupes différents. Notre plaisir, notre paye après le concert, c’est de voir les gens sortir avec le sourire», ajoute le maestro.

Vingt-cinq ans, c’est vite passé, reconnaît Roger DesBiens. «Pour Piopolis et pour la MRC, je pense que c’est un plus. Les bénévoles ont trouvé une façon de très bien faire les choses, tout en étant modestes.» Une année à la fois! 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%
    Actualités

    Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%

    Rémi Tremblay / 4 juillet 2024
  • Embellissement du parc-école de Lac-Drolet
    Actualités Éducation

    Embellissement du parc-école de Lac-Drolet

    Claudia Collard / 26 juin 2024
  • Riche parcours dans le train du temps
    Actualités Tourisme et loisirs

    Riche parcours dans le train du temps

    Claudia Collard / 26 juin 2024
  • Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie
    Sports Hockey

    Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie

    Rémi Tremblay / 26 juin 2024
  • Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM
    Actualités

    Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM

    Claudia Collard / 26 juin 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%
  2. Bel esprit d’équipe pour le Cours’don
  3. Embellissement du parc-école de Lac-Drolet
  4. Riche parcours dans le train du temps
  5. Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie
  6. Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM
  7. Célébration pour Les Solutions gourmandes
Virage numérique sans déraper
Majestueuse, Marie-Denise Pelletier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
  3. Adjoint-e administratif-ive - profil en comptabilité
    Saint-Ludger
  4. TECHNICIEN/NE COMPTABLE
    Lac-Mégantic
  5. Classificateur
    Woburn
Répertoire des entreprises