L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
Appel à la signature du registre
14/1/2019
0 commentaire (s)

Un cadeau de Noël qui se fait attendre
20/12/2018
0 commentaire (s)

Le plus beau cadeau
20/12/2018
0 commentaire (s)


Archives      


Budget 2019 de la Ville: Hausse de taxes et baisse de l'endettement
  ( 21/12/2018 )

Les citoyens méganticois subiront une hausse de taxes de l’ordre de 1%, le taux résidentiel passant de 1,2550$ à 1,2878$ du 100$ d’évaluation. La Ville, qui procédait mardi à l’adoption de ses prévisions budgétaires 2019, consent toutefois un gel de taxes au secteur commercial. Le budget équilibré, de 4,8% plus élevé qu’en 2018, se chiffre à 18 197 100$ et se caractérise notamment par une hausse du coût des services d’aqueduc et d’égouts de 31$ par foyer et par une diminution de l’endettement total net à long terme de 1,7 M$.

«On vous présente un budget responsable, surtout pour les générations futures. Nous avons réussi un véritable tour de force en diminuant l’endettement total net à long terme de 1,7 M$ cette année encore, totalisant 4,9 M$ depuis les quatre dernières années, en excluant l’impact du 6 juillet», a laissé entendre la mairesse Julie Morin lors d’une rencontre avec la presse locale.

En incluant les dépenses inhérentes à la tragédie, l’endettement s’élève à 34,2 M$ au terme de la présente année et à 24,7 M$ en les excluant, soit l’équivalent de l’année 2010. En 2011, année de la construction du Centre sportif Mégantic, l’endettement s’élevait à 30,7 M$. La Ville a espoir de récupérer du gouvernement provincial une bonne partie des dépenses générées à la suite du sinistre du 6 juillet 2013, dans un avenir qui reste à déterminer.

La hausse de taxes de 1% appliquée aux contribuables méganticois équivaut à 164$ de plus par année pour une propriété «moyenne», évaluée à 165 500$. Une hausse sous l’indice des prix à la consommation, chiffré à 1,7%. «Après trois années où les taux de taxation ont été diminués, il devenait inévitable de réajuster le tir afin de se donner les moyens de continuer d’offrir aux citoyens une ville à la hauteur de leurs aspirations, minimalement de maintenir le niveau de services auquel ils s’attendent. Bien que le nouveau rôle triennal d’évaluation génère un revenu supplémentaire de 420 800 $, cela n’était pas suffisant pour palier aux obligations et responsabilités supplémentaires qui incombent maintenant à la municipalité», a expliqué la mairesse, soulignant que les revenus augmentent plus lentement que les dépenses. Les élus municipaux ont par ailleurs convenu de ne pas utiliser les revenus de placement issus des 9 M$ obtenus dans le cadre du recours collectif. On préfère conserver ces sommes et les faire fructifier, en cas de besoin au cours des prochaines années.

Au chapitre des immobilisations, les grands projets de 2019 touchent notamment l’aménagement de l’Espace jeunesse sur le terrain de l’ancienne scierie Billots Sélect (1,6 M$), de l’Espace de mémoire à l’ancien emplacement du Musi-Café (500 000$), des travaux l’hôtel de ville (1,1 M$, notamment pour le remplacement de fenêtres et le réaménagement de la salle du conseil) ainsi que la réfection des rang X (1 M$) et de la rue Champlain (1,7 M$). On sait d’ores et déjà que la construction de la nouvelle caserne incendie n’aura pas lieu avant 2020 mais un montant de 500 000$ est prévu en 2019 pour la préparation du dossier. Un montant de 2 M$ est inscrit pour la capitainerie mais il reste encore à en établir le modèle de gestion. Par ailleurs, une somme de 200 000$ est prévue pour la démolition du 4790 rue Dollard à la fin de l’année scolaire, la vétusté du bâtiment représentant un danger.

Au total, les immobilisations de 2019 s’élèvent à 11,9 M$ et la réalisation de plusieurs de ces projets est conditionnelle à l’obtention de subventions et d’autres aides financières extérieures, celles-ci étant estimées à 8,9 M$, limitant donc les investissements municipaux à 3 M$.


Fichier(s) à télécharger :

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage