Recyc-Québec

La MRC du Granit met en oeuvre son service de prévention incendie

La MRC du Granit met en oeuvre son service de prévention incendie - Rémi Tremblay : Actualités

Le préventionniste de la MRC du Granit, Sylvain Boulanger, entouré du capitaine aux incendies de Lambton, Michel Fillion, et du nouveau chef pompier de Nantes, Patrick Lambert.

À défaut de pouvoir annoncer la fin des négociations avec les municipalités de son territoire dans le chaud dossier du schéma de couverture de risque, qui traîne sur sa table de travail depuis plusieurs années déjà, la MRC du Granit a posé un premier geste concret cette semaine, en lançant publiquement son nouveau service de prévention incendie. La mission confiée à son préventionniste en incendie, Sylvain Boulanger, consiste à inspecter l’inventaire des bâtiments des 11 municipalités participantes. Une tournée qui doit s’étendre sur cinq ans et qui s’est amorcée à Val-Racine, il y a quelques jours à peine.

Les autres municipalités qui recevront la visite du préventionniste sont, Lambton, Milan, Nantes, Notre-Dame-des-Bois, Piopolis, Saint-Augustin-de-Woburn, Saint-Romain, Saint-Sébastien, Stornoway et Stratford.

«Ce sont les résidences à risque faible qui seront visitées en premier. Par risque faible, on entend les bâtiments de moins de trois étages, d’un ou deux logements», de préciser Sylvain Boulanger, qui assurera le rôle d’inspecteur des bâtiments, afin de vérifier la conformité aux lois, codes et règlements en vigueur touchant la sécurité incendie.

Les municipalités de Lac-Mégantic, Marston et Frontenac ne se sont pas assujetties à la compétence de la MRC, puisque leur service intermunicipal de sécurité incendie fait le travail, tant au niveau de la prévention que de l’intervention.

Les activités du préventionniste embauché en janvier 2009 font référence à l’évaluation et l’analyse des incidents, à la réglementation municipale, à l’inspection périodique des risques ainsi qu’aux mesures et programmes d’éducation du public.
Au cours de ses visites, celui-ci devra s’assurer du caractère sécuritaire de certaines installations domestiques, promouvoir des gestes préventifs pour éliminer les risques d’incendie à la maison et vérifier dans quelle mesure les propriétaires se conforment à la réglementation. Le préventionniste procédera à l’inspection des différents systèmes de protection incendie, des appareils de chauffage, des entrées électriques et de l’entreposage de matériaux. Les visites se font entre 8h30 et 19h00, du lundi au vendredi.

Un rapport sera rédigé et des mesures correctives seront proposées dans les cas qui ne respecteront pas les exigences établies par le Code national de prévention des incendies et le Code national du bâtiment.

Les données recueillies seront transmises aux différents services d’incendie, pour une intervention plus efficace.

Le capitaine au service de Sécurité incendie de Lambton, Michel Fillion, ainsi que le nouveau chef pompier à Nantes, Patrick Lambert, s’accordent à dire que le travail du préventionniste sera précieux. «La plupart des municipalités en faisaient de l’inspection, avec des pompiers bénévoles. Dans mon cas, la dernière remonte à une dizaine d’années», de signaler Michel Fillion.

Une mise en commun difficile!
Le préfet de la MRC du Granit a-t-il renoncé à la signature éventuelle d’un schéma de couverture de risques? «On en discute depuis moult années. Plusieurs échéances ont été prolongées par Québec afin de nous permettre de présenter notre projet, mais les dernières démarches là-dessus remontent à plus de trois ans!», répond Maurice Bernier.

La MRC du Granit continue donc de compter sur les différentes brigades municipales pour les interventions. «Les services offerts dans les municipalités sont de très bonne qualité», reconnaît le préfet. Mais pour se conformer aux exigences de Québec, lui-même pressé en ce sens par le monde municipal, il faudrait que chaque MRC dispose d’un schéma de couverture de risques en bonne et due forme. «Plusieurs municipalités craignent que cet exercice n’entraîne des coûts importants. Six municipalités ont refusé d’adhérer à la démarche qu’on a entreprise!»

À quand un nouvel échéancier? «Ça devient ridicule de mettre un dead line là-dessus», soupire le préfet, dont le mandat expire en novembre.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises