BANQ

La Ville versera 7,1 M$ à Billots Sélect

La Ville versera 7,1 M$ à Billots Sélect - Claudia Collard : Actualités
L’ancienne usine Billots Sélect
La Ville versera 7,1 M$ à Billots Sélect - Claudia Collard : Actualités
Billots Sélect déménagera ses opérations dans l'ancien bâtiment d'Atlantic Cédre, dans le parc industriel.

La ville de Lac-Mégantic ne fera pas appel de la décision du Tribunal administratif du Québec concernant le dossier Billots Sélect. Elle versera donc une indemnité de quelque 7,1 M$ à l’entreprise, en plus de lui céder le bâtiment d’Atlantic Cèdre. Cette propriété acquise par la municipalité au printemps 2013 permettra à l’usine de sciage de se relocaliser.

En conférence de presse le 20 mars à l’intérieur de l’ancienne usine du secteur Fatima, le maire Jean-Guy Cloutier a qualifié de «bonne nouvelle» la décision du TAQ prise le 20 février dernier. «Les autorités ont négocié activement pendant plus de deux années afin de relocaliser l’entreprise dans le parc industriel. Ils supportent aujourd’hui la volonté de son propriétaire, Roch Grenier, de se relocaliser, ce qui contribuera à la création d’emplois à Lac-Mégantic, a-t-il transmis, spécifiant que lui et son équipe feront tout en leur pouvoir pour ne pas ajouter à la charge des contribuables.

«M. Grenier a maintenant la possibilité de se tourner vers l’avenir et de transférer ses équipements vers l’ancien bâtiment de l’usine Atlantic Cèdre», a renchéri la directrice générale de la Ville, Marie-Claude Arguin, assurant que les autorités municipales seront «au premier rang» pour l’inauguration de la nouvelle usine.

Les premières discussions entre les autorités municipales et Billots Sélect concernant la relocalisation de l’usine remontent à 1994. En mai 2013, la Ville de Lac-Mégantic lui a proposé de se reloger dans l’ancien bâtiment d’Atlantic, une option envisagée par l’entreprise. Quelques mois plus tard, la tragédie donnait lieu à une loi spéciale menant à l’expropriation de l’usine de sciage. Les négociations en vue d’une relocalisation ont achoppé, menant à la fermeture de l’usine le 16 juillet 2015.

Dans un document de 25 pages étayant sa décision rendue le 20 février dernier, le TAQ indique d’entrée de jeu que l’exproprié demande la relocalisation de son entreprise et que la Ville en prône plutôt la fermeture. On peut également y lire que la relocalisation s’impose dans le présent dossier. «La preuve démontre que tout est en place pour concrétiser une relocalisation qui a achoppé pour diverses raisons et laisse croire que malgré la fermeture, Billots Sélect Mégantic ayant pris certaines mesures pour préserver ses droits, sera en mesure de refaire sa situation. De toute façon, le Tribunal s’explique mal la position de la Ville, qui préconise la fermeture d’une usine bien implantée dans le milieu et ce, malgré l’esprit de la loi spéciale», est-il indiqué.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Construction résidentielle encore au ralenti
    Actualités

    Construction résidentielle encore au ralenti

    Rémi Tremblay / 29 septembre 2020
  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Construction résidentielle encore au ralenti
  2. Une portion du rang 10 en chantier
  3. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  4. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  5. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  6. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  7. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises