BANQ

Tragédie de Lac-Mégantic: une proposition des acteurs locaux

 La tragédie survenue à Lac-Mégantic a laissé des marques profondes dans notre communauté et dans l’ensemble de la société québécoise. En effet, la catastrophe du 6 juillet 2013 est, pour nous, un indescriptible drame. Nous avons tous perdu un être cher, que ce soit un membre de notre famille, un ami, un voisin, un collègue. Tout a été bouleversé : nos repères, notre identité, nos commerces. Cependant, nous avons su nous relever collectivement. Les acteurs locaux et gouvernementaux ainsi que l’ensemble de la société civile ont su travailler main dans la main pour le rétablissement de notre communauté. 

Ainsi, des efforts importants ont été déployés pour soutenir les citoyens, relancer l’économie de Lac-Mégantic et limiter les effets environnementaux à long terme. Après plusieurs années d’attente et d’espoir, nous sommes, enfin, très près de la lumière au bout du tunnel. Dans le cadre des procédures judiciaires impliquant les créanciers de la Montréal, Maine & Atlantique Canada Cie (MMA), une somme de 39 millions de dollars doit maintenant être versée au gouvernement du Québec, en vertu du plan d’arrangement qui a été entériné par le tribunal. 

Nos échanges avec le gouvernement visent à redistribuer la totalité de cette somme au bénéfice des victimes et de la communauté de Lac-Mégantic. À nos yeux, il s’agit de l’objectif le plus juste pour nous aider, collectivement, à continuer à aller de l’avant dans notre rétablissement.

 Ainsi, il nous apparaît normal que les acteurs indirects de ce dossier, comme les avocats dont les conventions d’honoraires sont basées sur un pourcentage, fassent preuve d’une décence élémentaire et ne tente pas de percevoir des sommes additionnelles en lien avec les montants destinées aux victimes et à la communauté. Ces sommes doivent nous revenir intégralement. 

La volonté du gouvernement du Québec est la suivante : 21 millions de dollars seraient versés aux créanciers, la majorité revenant directement aux victimes. Le reste de cette somme, soit environ 18 millions de dollars, serait investi dans notre communauté, pour financer des projets significatifs pour les citoyens de Lac-Mégantic et sélectionnés de concert avec des acteurs locaux. 

Cette proposition est la plus avantageuse pour tous et permettrait d’enfin clore les procédures judiciaires par la distribution des sommes restantes dans les meilleurs délais possible. À titre de représentants et acteurs de la communauté, nous souhaitons que les parties impliquées adhèrent rapidement à la position gouvernementale. Cela simplifierait les dernières étapes judiciaires permettant de mettre un terme au dossier. Nous demandons ainsi aux avocats qui ont des conventions d’honoraires basées sur un pourcentage qu’ils confirment, avant le 29 janvier 2021, qu’ils ne tenteront pas de percevoir des sommes additionnelles en lien avec ces montants.

 Pour nous, il est primordial que ces sommes retournent à ceux qui ont été touchés directement par la tragédie et qui, sept ans plus tard, souffrent encore de ses conséquences. Nous en faisons notre priorité.

François Jacques, député de Mégantic à l’Assemblée nationale du Québec; Pascal Lafontaine, conjoint de Karine Lafontaine, décédée le 6 juillet 2013; Joannie Proteau, conjointe de Maxime Dubois, décédé le 6 juillet 2013; Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic; Colette Roy Laroche, mairesse de Lac-Mégantic de 2002 à 2015; Marielle Fecteau, préfet de la MRC du Granit; Caroline Vallée, présidente de la Chambre de commerce région de Mégantic; Élizabeth Roy, propriétaire de la boutique Au coin d’Émilia et Dos Ados; Claude Charron, pharmacien-propriétaire Jean Coutu Lac-Mégantic; Pascal Hallé, propriétaire de la compagnie 9020-1468 Québec inc. sous le nom Salon Billard Golfin Lac-Mégantic.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  2. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  3. Un fort énorme!
  4. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  5. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  6. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  7. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises