Recyc-Québec

Deux nouveaux champions au sommet du mont Mégantic

Deux nouveaux champions au sommet du mont Mégantic -   : Sports Triathlon
(Photo Endurance Aventure)
Deux nouveaux champions au sommet du mont Mégantic -   : Sports Triathlon
Séverine Bouchez, tout sourire au fil d’arrivée (Photo Endurance Aventure)

(Marianne Lacasse)- De retour avec la promesse d’une édition différente et riche en couleurs, le Triathlon Extrême Canada Man/Woman a répondu aux attentes, dimanche, dans la région de Lac-Mégantic. Disputée pour la première fois dans des conditions automnales, la 4e édition s’est soldée par les victoires de Sylvain Lafrance et de Florence Lavoie-Deraspe.

En l’absence du double champion en titre Jérôme Bresson, Lafrance, de Victoriavile, est devenu le nouveau maître de la montagne, en atteignant le sommet du mont Mégantic après 10h30m32s d’efforts soutenus amorcés à 6h15 dans les eaux froides du lac Mégantic. Il a devancé le Magogois Christian Vachon (11:10:19) et le Saguenéen Pascal Coudé (11:26:41).

Lavoie-Deraspe a causé une certaine surprise en décrochant le titre féminin. La Sherbrookoise a complété le Triathlon en 11h 36 :59, un temps qui lui a valu le septième rang au classement général devant Lyne Bessette, deuxième chez les femmes, comme en 2019, en 11:53:07. L’Américaine Alysha Krall a terminé troisième, en 12:00:51.

À l’aube, la portion natation a été réduite à 1,5 km au lieu des 3,8 km habituels, avec un départ divisé en vague de nageurs et lancé 1h45 plus tard que les éditions précédentes. La température oscillait à 12 degrés C. Les athlètes ont par la suite parcouru 180 km de vélo et 38 km de course.

«Considérant les modifications apportées à l’événement, adapté en raison des conditions automnales et pour répondre aux consignes sanitaires en vigueur, les temps enregistrés cette année ne peuvent être comparés à ceux des dernières éditions, a précisé le cofondateur et directeur des opérations d’Endurance Aventure, Jean Tomas Boily. Nous pourrons dire que ce triathlon extrême automnal aura été le plus rapide de notre histoire.»

Quatrième meilleur temps à la nage, Sylvain Lafrance a livré une chaude lutte au Français Eric Bessemoulin tout au long du parcours de vélo. C’est Lafrance qui a été le premier à s’élancer au pas de course, 10 secondes seulement devant son poursuivant. Il a réussi à creuser l’écart en tête avant son entrée dans le Parc national du Mont-Mégantic, pour maintenir la cadence jusqu’à la fin.

À sa première participation, Christian Vachon a misé sur sa force en course à pied pour se faufiler jusque sur la deuxième marche du podium.

Une course à trois
Chez les femmes, les trois premières athlètes ont mené à tour de rôle. La plus rapide de la natation, Florence Lavoie-Desrape a glissé au troisième rang après le vélo, derrière la double championne Bessette et l’Américaine Krall, avant de remonter pour s’installer en tête à mi-parcours de course.

Seul athlète local à avoir pris le départ, Luc Vallerand, de Frontenac, a réussi un temps cumulatif de 12 :56 :40, bon pour le 12e rang au classement masculin et 21e au classement général.

«C’était malade! J’avais des jambes incroyables en vélo et mon frère a couru avec moi dans les moments où j’en avais besoin», raconte celui qui s’entraîne sans relâche depuis deux ans pour réussir ce défi extrême. Il ne fait aucun doute pour lui que cet événement a de nombreux effets positifs sur la démocratisation du sport et du triathlon, pas seulement dans la région de Lac-Mégantic, mais partout au Québec. «Merci à Endurance Aventure, vous changez des vies! Dans mon cas, c’est vrai! Il faut garder l’événement dans la région!»

Sprint: première victoire féminine
Plus de 200 athlètes ont célébré le retour du Traiathlon Sprint, présenté par Tafisa, samedi à la Station touristique Baie-des-Sables. L’événement a été marqué par la première victoire d’une femme, Séverine Bouchez.

Âgée de 27 ans, Bouchez a été la plus rapide sur le parcours transformé en duathlon, avec l’annulation de la portion natation en raison de la température de l’eau. L’athlète de Saint-Alphonse-Rodriguez, qui a été la toute dernière à s’inscrire, a complété les 2 km de course, 20 km de vélo et 6,2 km de course en 1h13m44s, pour s’inscrire dans l’histoire du sprint.

Édith Pépin, de Lévis, en 1:19:18, et Mélanie Michaud-Létourneau, de Lac-Mégantic, en 1:27:10, ont complété le podium féminin.

Chez les hommes, pour la première fois en quatre éditions, c’est un Méganticois qui a été maître chez lui. Olivier Lavallée a décroché le titre grâce à un chrono de 1:17:22, suivi par le Magogois Kevin Blouin (1:18:45) et le Saguenéen Félix Duchesne (1:19:09).

Les conditions climatiques ont ajouté un défi au sprint. La pluie est venue arroser les athlètes, qui ont dû composer avec une surface mouillée pour la majeure partie de l’épreuve.

Les locaux
Si le fait de développer l’intérêt envers le triathlon constitue l’une des motivations des organisateurs pour la tenue d’une version sprint pendant le weekend du Canada Man/Woman, l’objectif est dépassé d’année en année. Au total, 22 athlètes de la MRC du Granit étaient sur la ligne de départ, samedi, formant près de 10% des inscriptions.

«À chacun de nos événements, nous voulons développer un sentiment d’appartenance dans la population, raconte le cofondateur et directeur des opérations chez Endurance Aventure, Jean-Thomas Boily. Ils deviennent en quelque sorte des ambassadeurs et pour nous, c’est une très grande fierté de voir que le Canada Man/Woman contribue à inspirer des gens à se lancer dans l’aventure!»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le «réel» quartier artisan prend vie
    Actualités

    Le «réel» quartier artisan prend vie

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
  • Autre saison de golf bien remplie
    Sports Golf

    Autre saison de golf bien remplie

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
  • Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement
    Sports Les Béliers

    Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
  • Route rurale, une histoire en trois tomes
    Culture Littérature

    Route rurale, une histoire en trois tomes

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
  • Des élections dans 13 municipalités
    Actualités Municipalité

    Des élections dans 13 municipalités

    Claudia Collard / 13 octobre 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Le «réel» quartier artisan prend vie
  2. Autre saison de golf bien remplie
  3. Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement
  4. Le gardien du Dynamik résiste aux assauts du Sauro
  5. Route rurale, une histoire en trois tomes
  6. Et soudain, la panne!
  7. Concert d’orgue à l’église Sainte-Agnès
Discriminés encore!
Ouvrez l’œil, le cirque vient à vous!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent(e) services aux membres
    Lac-Mégantic
  2. Coordonnatrice, coordonnateur à l’intervention
    Lac-Mégantic
  3. Directeur(trice) général(e) et secrétaire-trésorier
    Marston
  4. Responsable de la patinoire extérieure
    Marston
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises