L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
De la grande visite!
9/8/2018
0 commentaire (s)

Merci monsieur Ghislain Bolduc!
3/8/2018
0 commentaire (s)

Pas d'École Freinet pour Piopolis!
2/8/2018
0 commentaire (s)

Rendez-vous sous le signe de la tendresse
3/7/2018
0 commentaire (s)


Archives      


La plage du parc de l’OTJ à Lac-Mégantic n’est surveillée que sur semaine, avec les enfants qui fréquentent les services de l’OTJ.
Noyade à Lac-Mégantic: tout était dans les normes
Rémi Tremblay  ( 25/7/2018 )

La Ville de Lac-Mégantic a adressé ses condoléances à la famille de Jignesh Tobariya, cet homme de 26 ans qui s’est noyé à quelques mètres de la plage de l’OTJ, le dimanche 8 juillet.

Retiré des eaux quelques minutes après qu’il ait manifesté des signes de détresse, l’homme a été déclaré mort à son arrivée par ambulance au CHUS de Fleurimont.

Deux jours plus tard, en séance du conseil, la mairesse Julie Morin a convenu que la plage, ce jour-là, n’était pas surveillée, mais qu’aucune règle de sécurité de la Régie des bâtiments concernant les lieux de baignade n’avait été transgressée. «La priorité est mise sur semaine quand les enfants de l’OTJ sont présents. En dehors de cela, la plage est laissée sans surveillance, au risque des gens.»

Comble de malchance, la victime ne savait pas nager et ne s’exprimait que dans sa langue maternelle, ne maîtrisant ni le français ni l’anglais. L’inscription «Plage non surveillée- Baignade à vos risques» était bien apposée en évidence derrière le poste de surveillance.

Le printemps dernier, au moment de planifier la saison chaude, des décisions avaient été prises pour accorder la priorité à la plage de l’OTJ, en semaine seulement, celle de Baie-des-Sables, considérant le grand nombre de baigneurs, et à la piscine du Centre sportif Mégantic.

«On est aussi en pénurie de main-d’œuvre au niveau des surveillants. Ce n’est pas évident à trouver en début d’année, considérant le fait qu’on a beaucoup de lieux de surveillance.»




   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage