L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
20 décembre
Bingo
Pourquoi pas plus au nord?
13/12/2018
0 commentaire (s)

Dépossession tranquille
13/12/2018
0 commentaire (s)

Culture et agriculture
10/12/2018
0 commentaire (s)

Souriez, c'est gratuit
6/12/2018
0 commentaire (s)


Archives      


Robert G. Roy
Robert G. Roy en paix avec le résultat
Claudia Collard  ( 9/10/2018 )

De sa campagne électorale, Robert G. Roy retient surtout les nouvelles rencontres et échanges, qui lui ont permis de mieux saisir les enjeux de l’ensemble de la circonscription. Celui qui reprendra son rôle de préfet du Haut-Saint-François a également pu mieux connaître le territoire granitois. «Partout où je suis allé, j’ai été bien reçu. Mais sur le terrain, je sentais ce désir de changement», transmet le candidat libéral, qui a récolté environ 20% des voix au terme des élections du 1er octobre.

Sollicité pour se porter candidat du PLQ dans Mégantic, Robert G. Roy a accepté tout en sachant que la partie était loin d’être gagnée. «Les sondages plaçaient la CAQ en avance, avec 70% des voix. Mais j’y suis allé avant tout par conviction. Je suis fier de ce qui a été accompli par le gouvernement libéral au cours des quatre dernières années. Il a été capable de maintenir un budget équilibré, dont le nouveau gouvernement va bénéficier.»

En plus de qualifier l’expérience de très enrichissante, M. Roy mentionne que sa tournée électorale dans la circonscription lui a permis d’échanger à plusieurs reprises avec les candidats des autres partis, moments qu’il a particulièrement appréciés. «Il y avait un grand respect entre nous», fait-il valoir.

Le soir du 1er octobre, le candidat libéral a félicité son homologue de la CAQ nouvellement élu, François Jacques, qu’il avait déjà côtoyé alors qu’il militait dans les jeunes libéraux et au sein d’organisations de hockey dans lesquelles ils étaient respectivement impliqués. «Il a mon appui et j’ai le sien pour les projets en cours dans la MRC du Haut-Saint-François.»

Pour Robert G. Roy, le choix de l’électorat n’a rien de personnel. «J’ai été bien accueilli partout, mais les gens me disaient qu’ils souhaitaient du changement, que ce n’était pas contre moi. Ils étaient rendus là et je ne pouvais pas aller contre ça. Je suis extrêmement serein là-dedans, très en paix avec le résultat.»

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage