L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
 
 
 
 
>  Actualité
>  Actualité policière
>  Paroles aux lecteurs
>  Portrait
>  Billet de Rémi
>  Billet de Claudia
>  La glaciation du lac
>  La déglaciation du lac
>  Élections fédérales 2011
>  Travaux du CSM
>  Tragédie à Saint-Romain
>  Championnat canadiens de cyclistes
>  Élections municipales 2017
>  Archives
19 septembre
Bingo 19 septembre
Demandez aux citoyens ce qu'ils veulent!
14/8/2019
0 commentaire (s)

La fierté des gens d’ici !
12/7/2019
0 commentaire (s)

Le bon sens va-t-il prévaloir ?
28/6/2019
0 commentaire (s)

Le bon sens va-t-il prévaloir?
27/6/2019
0 commentaire (s)


Archives      


Les premières pancartes électorales, celles de Luc Berthold, étaient déjà posées ce matin.
La campagne électorale est lancée!
Rémi Tremblay  ( 11/9/2019 )

La date du scrutin, le 21 octobre, était connue depuis des mois. Il ne manquait que le signal officiel de départ de la campagne électorale à travers le pays. Mercredi, le premier ministre Justin Trudeau a pris le chemin de Rideau Hall pour officialiser la dissolution de la Chambre par la Gouverneure générale Julie Payette et déclencher la course.

Aucune surprise dans le camp conservateur, alors que le jour même Andrew Sheer lançait les hostilités à Trois-Rivières et à Toronto, tel que déjà inscrit à son agenda politique. Dans Mégantic-L’Érable, le député sortant Luc Berthold lance officiellement sa campagne ce jeudi en vue de briguer un deuxième mandat.

Élu pour la première fois en 2015 avec 35,42% des voix, l’ancien maire de Thetford Mines avait permis au Parti conservateur de conserver la circonscription acquise depuis 2006, alors que Christian Paradis l’avait ravie des mains de Marc Boulianne, lui-même ancien député du Parti québécois dans Frontenac.

En 2008 et 2011, le Bloc avait terminé bon deuxième derrière le Parti conservateur et devant le Parti libéral, mais l’élection de 2015, avec un fringuant chef libéral, Justin Trudeau, avait brouillé les cartes et replacé le Parti libéral en deuxième place dans le choix des électeurs. Le Bloc avait même été relégué au quatrième rang, loin derrière le NPD.

Au moment du déclenchement des élections, mercredi, seuls le Parti conservateur et le Parti populaire de Maxime Bernier s’étaient manifestés dans le tableau de la circonscription. Malgré un départ sur un chapeau de roue, celui qui se voyait déjà candidat pour le Bloc, sans avoir été officiellement confirmé, Jean Paradis, n’a appris que lundi soir que son bulletin de candidature n’avait pas été retenu par l’organisation nationale du Bloc.

Créée en 2003 avec un territoire englobant les MRC des Appalaches, de l’Érable et du Granit, la circonscription de Mégantic-L’Érable s’est vue ajouter les municipalités de Saint-Robert-Bellarmin et de Saint-Ludger lors du redécoupage électoral de 2013. En 2015, on dénombrait 71 133 électeurs, sur un territoire couvrant 6 278 kilomètres carrés.

   

 

 

| Plus
Commenter cet article     0 commentaire (s)

Votre nom :

Votre courriel :

Commentaires :



 
 

> Animaux > Cours > Logements à louer > Motoneiges à vendre > On demande
> Chalets > Divers > Maisons à louer > Motos à vendre > Terrains à vendre
> Chambres à louer > Divers à vendre > Maisons à vendre > Occasions d'affaires > Véhicules à vendre
> Commerces à vendre > Locaux commerciaux à louer > Messages personnels > Offres d'emplois > Vente de garage