Recyc-Québec

Des funérailles sobres pour Isabelle-Nelly

Des funérailles sobres pour Isabelle-Nelly - Rémi Tremblay : Actualités

À la sortie du cercueil, des fleurs blanches ont été remises aux proches d’Isabelle Fortier.

Seul réconfort pour ses proches et ses lecteurs en ce samedi d’automne où ont été officiées les funérailles d’Isabelle Fortier à l’église Sainte-Agnès de Lac-Mégantic, les œuvres de Nelly Arcan lui survivront.

Un peu plus d’une semaine après avoir été retrouvée morte dans son appartement du Plateau Mont-Royal, à Montréal, où elle demeurait depuis déjà de nombreuses années, Isabelle Fortier, 36 ans, a reçu un dernier hommage dans sa ville natale, le 3 octobre, au cours d’une cérémonie religieuse qui se voulait à la fois sobre et intime, à l’abri des caméras et des appareils photos.

Une grande amie, Nancy Bouchard, a donné le ton au rituel en livrant un témoignage personnel émouvant, parlant d’«Isabelle-Nelly» comme une femme «intelligente et affranchie» avec qui elle partageait le rêve de se retrouver au jour de leur vieillesse, se berçant sur une galerie à se remémorer les épisodes difficiles de leur vie laissés derrière elles.

À la demande de la famille, une cousine d’Isabelle Fortier, Sonia Bineault, a chanté les textes De la main gauche de Danielle Messia et C’était l’hiver de Francis Cabrel, la première portant sur l’acceptation des différences et la seconde sur la détresse de celle qui a choisi de «ne plus continuer», rompant encore un peu plus tard le lourd silence régnant dans l’église avec une interprétation tout aussi juste de l’Ave Maria.

«Le pouvoir des mots est fascinant; ils transportent avec eux les mensonges et les vérités», a prononcé l’abbé Steve Lemay, dans son homélie. «Isabelle, tu utilisais la puissance des mots pour expliquer, pour provoquer, même…», ajoutant que «sur la galerie céleste, tu pourras y trouver des mots, encore des mots pour comprendre ton innommable mystère!»

Dons à L’Ensoleillée
Les parents d’Isabelle, Jacynthe Mercier et Germain Fortier, ont demandé à ce que les dons offerts lors des visites au centre funéraire Jacques & Fils soient remis à l’organisme local L’Ensoleillée, la ressource en santé mentale. «C’est la première fois qu’un tel geste est posé en notre faveur», relève sa directrice générale, Linda Gendreau. Bon an mal an, son organisme intervient auprès de 150 personnes en moyenne, très souvent en relation avec la dépression et les idées suicidaires. «La prévention du suicide n’est pas notre mission première, mais on travaille quasi quotidiennement avec des gens qui, au cours de périodes de changements dans leur vie, ont une attirance très marquée de la mort, comme un aimant.»

Dans la foule, mêlée aux nombreux membres de sa famille, plusieurs personnes qui l’ont connue et qui pouvaient témoigner de sa période méganticoise, avant ses études universitaires en littérature et l’utilisation de son nom de plume Nelly Arcan. Nelly, «parce qu’elle aimait le prénom», et Arcan, «tout bonnement comme ça», d’expliquer une amie.

Observant le cortège, à l’entrée de l’église, l’un de ses anciens profs. «À l’école, son regard manifestait son intérêt à fouiller davantage les sujets. D’ailleurs, dans ses romans, le regard est omniprésent, presque personnifié. Son français n’était pas nécessairement sans faute et sa syntaxe coulait beaucoup plus aisément que la moyenne. Il faut dire qu’elle lisait beaucoup!», a-t-il dit d’elle.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises