Recyc-Québec

Des résidentes du Village Harmonie acceptent de dorloter les nouveaux-nés

À 86 ans, Candide Roy n’a rien perdu de son habileté au tricot. Un talent transmis de mère en fille. À l’âge de 13 ans, elle tricotait des bas pour son père et la voilà, au Village Harmonie, les deux mains occupées à confectionner un ouvrage qui partira bientôt dorloter un nouveau-né au département de l’obstétrique du Centre de santé du Granit. Une maille à l’envers, une autre à l’endroit, à mesure que la balle de laine perd du volume, la petite «doux-douce» prend forme.

Dix autres femmes comme elle y mettent aussi tout leur cœur, sous la coordination de Raymonde Poirier, qui veille à ce que ses «ouvrières» ne manquent pas de matériel.

Les «mamy» de l’Harmonie ont répondu spontanément à l’initiative de l’infirmière Dominique Bilodeau. «Tous nos bébés ont des bonnets faits main par des dames de l’Âge d’or de Stratford. Il manquait des couvertures pour les mamans qui arrivent accoucher à l’hôpital avec peu de choses. J’ai pensé que les résidentes du Village Harmonie pourraient m’aider.»

L’infirmière en a parlé au directeur général du Village Harmonie, Mario Lacasse, un retraité du CSSS du Granit. «J’ai moi-même interpellé les responsables du comité des résidents pour trouver des bénévoles et nous avons aménagé un espace de travail. Vous auriez dû voir la dynamique que cela a créée!», commente Mario Lacasse.

En plus de l’employée Lucie Bédard et de la coordonnatrice Raymonde Poirier, le groupe d’ouvrières est composé de Julienne Audet, Louise Boulé, Françoise Bordeleau, Geneviève Lemieux, Réjeanne Paradis, Rita Poulin, Candide Roy, Rolande Roy, Annonciade Therrien et Lorraine Therrien. La plus âgée d’entre elles a 94 ans.

Elles se bercent et tricotent des couvertures qui font 30 pouces par 40, avec de la laine fournie par le département de l’obstétrique, à même son budget d’opération. «Quand trois couvertures sont terminées, on les amène au département. La beauté de l’acte, ce n’est pas tant la couverte elle-même que le sentiment que ces dames, des grands-mères pour la plupart, ont d’être utiles à quelque chose. Elles deviennent «la» grand-mère tricoteuse pour un bébé qui rentrera à la maison au chaud», transmet Dominique Bilodeau.

La «relation d’affaires» avec le CSSS du Granit réjouit Mario Lacasse: «Les résidentes du Village Harmonie veulent s’impliquer, se réaliser et se sentir utiles à la société. Cette activité rencontre les valeurs que nous désirons implanter au Village Harmonie: maintenir l’autonomie des résidentes et qu’elles demeurent actives dans la société. Leur compétence pour le tricot constitue un patrimoine à conserver et à encourager!»

Le projet n’a pas d’objectif précis, fait remarquer l’infirmière Dominique. «C’est sûr qu’avoir une plus grosse capacité de laine que le budget le permet…»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Aznavour autrement… à Lambton
  2. Un Souper homard payant!
  3. Au-delà des mots… et de la différence
  4. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  5. Proximité et magie signées Marie Mai
  6. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  7. À nous deux Parkinson!
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises