Recyc-Québec

Audet retourne la balle aux acériculteurs

Audet retourne la balle aux acériculteurs - Rémi Tremblay : Actualités

Même si le rang 7, à Audet, demeure le seul chemin d’accès à pas moins de 14 érablières, l’état de la chaussée est pitoyable d’année en année, déplorent les acériculteurs.

Des propriétaires d’érablières situées le long du rang 7, à Audet, en ont assez de l’état du seul chemin d’accès. «Depuis plusieurs années, chaque printemps, c’est la même chose. Le chemin est lamentable et la municipalité ne fait rien pour corriger la situation», déplore Patrick Boucher. Réponse du maire André Grenier: oui, le dégel hâtif a fait des dommages, mais la solution au problème a été écartée par les propriétaires il y a une dizaine d’années, leur rappelle-t-il.

Alors que la saison des sucres bat son plein, Patrick Boucher constate que, malgré les plaintes répétées d’année en année, rien ne change. Le chemin est impraticable et le déversement de roches grossières par la municipalité, il y a quelques jours, n’a pas amélioré la chose. Bien au contraire. Même les camionnettes risquent l’enlisement dans les profondes ornières ou, pire encore, le bris de pièces mécaniques. Un véhicule piégé a même dû être remorqué.

«On se rend sur nos terrains de peine et de misère. Au prix que sont évaluées nos érablières et avec les taxes qu’on verse chaque année, il serait juste que le conseil améliore le rang, ne serait-ce qu’un petit bout chaque année.»
M. Boucher est du nombre des 14 acériculteurs répertoriés dans ce secteur de la municipalité, dont plusieurs viennent y chercher leur revenu principal de l’année, affirme-t-il. «En 2012, c’est irresponsable de voir que certains d’entre eux n’ont pas d’accès à l’érablière au plus fort de la saison des sucres.»

Propriétaire d’une autre érablière, située celle-là à Milan, Patrick Boucher est à même de constater qu’aucune autre municipalité de la MRC du Granit n’offre des voies secondaires dans un état aussi lamentable que celle du rang 7. Le résidant de la route 204, à Audet, n’en démord pas: «Ça me prend moins de temps pour accéder à mon érablière de Milan (plus de 40 km) qu’à celle d’Audet (8 km).»

Le maire André Grenier veut bien reconnaître que le chemin, qui mène à un cul-de-sac, est étroit mais il dessert exclusivement ces mêmes acériculteurs qui, il y a une dizaine d’années, se souvient-il, ont rejeté l’initiative d’un conseiller municipal qui avait suggéré d’apporter des améliorations en élargissant la voie, des travaux qui auraient été financés par une taxe de secteur. L’idée n’a pas été retenue, au terme d’une assemblée publique à laquelle participaient les propriétaires terriens. «Les citoyens nous avaient dit: continuez de même!»

Depuis quelques années, le rang 7 est ouvert à l’année. Il est surtout plus fréquenté en période de dégel, qui correspond à la saison des sucres. «L’automne dernier, il y en a qui circulaient vers leurs propriétés à plus de 100 km à l’heure. Et le printemps, ils font livrer de l’huile à chauffage et même des tas de compost par camions 10 roues.»

Le maire Grenier n’a pas eu connaissance de plaintes directement formulées au bureau municipal ces dernières semaines. «À tous les ans, on apporte des améliorations. Il y a un prix à payer pour avoir l’équivalent des autres chemins de la municipalité.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises