La décontamination dès janvier?

La décontamination dès janvier? - Rémi Tremblay : Actualités

Les opérations visant le traitement des sols contaminés de Lac-Mégantic pourraient débuter dès janvier 2014. Des travaux exécutés par qui? Québec va choisir l’entreprise qui décrochera le lucratif contrat d’ici la fin de l’année. Et, par conséquent, la méthode de décontamination qu’il privilégie. Sur la liste des prestataires de services qui se sont qualifiés au cours d’un premier exercice lancé sur le système électronique d’appel d’offres du gouvernement, Golder Associés Ltée part avec une longueur d’avance, la firme ayant été la première à se pointer, à la demande de MMA, pour l’étude de caractérisation des sols, dans les heures qui ont suivi la tragédie du 6 juillet.

Sur les sept entreprises qui ont passé avec succès l’épreuve de la pré-qualification, début octobre, quatre ont présenté un dossier jugé sérieux par des sources consultées. En plus de Golder, se trouvent aussi dans la course: LVM, une filiale de Dessau, Sanexen Services Environnementaux de Brossard et Consortium EnGlobe corp. /Groupe ESMI Québec inc. Trois d’entre elles proposent la technologie d’assainissement thermique des sols contaminés. Le Consortium EnGlobe, par sa branche Biogénie, suggère plutôt un procédé innovateur de traitement biologique.

Nelson Environmental Remediation Ltd, une compagnie basée à Edmonton, en Alberta, apparaît comme sous-traitant potentiel dans les trois soumissions faisant appel au traitement thermique des sols. L’entreprise canadienne a tenté de se qualifier comme maître d’œuvre auprès du gouvernement du Québec, mais les 60 pages de documents de l’examen de qualification auraient été complétées en seulement quelques jours, à l’aide d’un simple logiciel de traduction. Sa candidature a été écartée, pour l’instant! «Mais, vu son expertise, la firme peut se requalifier en tout temps au cours de la prochaine année», croit un consultant, Marcel Lesieur.

NER propose d’amener à Lac-Mégantic une ou plusieurs unités thermiques mobiles, pour un traitement rapide des sols contaminés du centre-ville.

Marcel Lesieur offre ses services à l’industrie comme développeur économique. Sa firme, Gestion MLSBG à Saint-Basile-le-Grand, a obtenu le mandat de représenter Nelson Environmental Remediation Ltd dans ce dossier. Lui et un partenaire, Réjean Laliberté, ont sondé le terrain lors d’une visite à Lac-Mégantic, le 22 octobre. Un premier contact afin d’établir une stratégie d’intervention et aider N.E.R. à se positionner avec la communauté locale. «On tient à fournir toute l’information nécessaire aux gens de Lac-Mégantic. On croit que c’est la seule technologie appropriée pour la décontamination des sols à Lac-Mégantic», assure-t-il.

La compagnie attend le signal. «Ils s’orientent pour traiter 40 tonnes à l’heure sur le site de traitement», estime M. Lesieur. La méthode de désorption technique de NER permet d’extraire des sols des contaminants organiques volatils et semi-volatils qui s’y trouvent. Les sols contaminés sont placés dans une chambre principale et chauffés jusqu’à ce que les hydrocarbures se volatisent en un flux gazeux, éliminant de façon efficace les toxines dans le sol. La matière traitée est ensuite rapportée au site d’excavation d’origine. Ce sont des techniciens certifiés qui gèrent les opérations. L’entreprise s’engagerait à créer un site web, mis à jour chaque semaine, pour permettre à la communauté de suivre les opérations sur une base régulière.

L’industrie du gaz naturel a aussi la région de Lac-Mégantic dans sa mire. L’option du gaz devrait être aussi considérée pour les entreprises qui auront à décontaminer le site, a soutenu un porte-parole en contact avec le journal, qui n’a pas voulu être identifié. «Il apparaîtrait bizarre de nettoyer un tel désastre avec de l’huile. Pour nous, il est évident que Lac-Mégantic devient une opportunité qui doit être prise en compte par la communauté», de livrer le porte-parole. Des pourparlers auraient même déjà été engagés en ce sens entre un important fournisseur de gaz au Québec et un sous-ministre adjoint dans le gouvernement Marois.

Chez NER, on rétorque que le gaz naturel n’aurait pas le même degré de performance en terme de BTU que l’huile, dont on prévoit utiliser 10 millions de litres au minimum, une prévision basée sur les premières estimations de volume de sols contaminés.

Selon les informations contenues dans le rapport de la firme Golder, un total de 7,2 millions de litres de pétrole brut a été déversé dans l’environnement du centre-ville la fameuse nuit du 6 juillet. L’étude de caractérisation des sols évalue entre 77 800 et 112 000 mètres cubes le volume de sols contaminés, ce qui fait de Lac-Mégantic le cas de contamination le plus sérieux à s’être produit au Québec.

La question: le gouvernement du Québec sera-t-il tenté par des solutions de compromis moins coûteuses et moins garanties au niveau d’une décontamination totale?

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fin de la grève chez Maxi
    Actualités Économie

    Fin de la grève chez Maxi

    Claudia Collard / 8 décembre 2022
  • Engouement pour l’actualité astronomique
    Actualités

    Engouement pour l’actualité astronomique

    Rémi Tremblay / 8 décembre 2022
  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Florilège de Noël à Lambton
  2. Fin de la grève chez Maxi
  3. Une victoire et une défaite pour le Junior A
  4. Engouement pour l’actualité astronomique
  5. Hommage au talent de Dédé Fortin
  6. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  7. Réouverture du Maxi?
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises