Recyc-Québec

La mairesse réitère l’intégrité de la démarche de participation citoyenne

La mairesse réitère l’intégrité de la démarche de participation citoyenne  - Claudia Collard : Actualités  Tragédie à Lac-Mégantic

La mairesse Colette Roy Laroche souhaite que les nouvelles des derniers jours ne freineront pas l’implication citoyenne à Lac-Mégantic.

Pour la mairesse Colette Roy Laroche, la récente nouvelle de Radio-Canada concernant le lobbyisme illégal du groupe Vision Mégantic, jusqu’en septembre dernier, ne change absolument rien à l’impartialité de la démarche Réinventer la Ville, dont l’avancement sera présenté publiquement ce mercredi 29 octobre. «Qu’il s’agisse d’un groupe de citoyens ou de lobbyistes, on a voulu tenir compte de toutes les suggestions. Les points de vue de ce groupe ont été pris en compte au même titre que tous ceux émis par les citoyens et autres regroupements», assure-t-elle.

Le groupe, composé majoritairement de gens d’affaires, donnait une présentation publique de sa vision à l’auditorium Montignac le 26 mai dernier, signifiant à ce stade vouloir appuyer les démarches de la Ville, qui débutait son processus de participation citoyenne deux semaines plus tard. Vision Mégantic avait préalablement rencontré les représentants municipaux pour présenter ladite vision. «On ne pouvait pas cautionner cette vision et on leur a dit. Lorsqu’ils ont fait leur présentation à la polyvalente, nous n’étions pas contents parce que ça avait pour effet de mettre en doute notre démarche de participation citoyenne. Et ce qui devait arriver arriva… des gens en ont conclu que tout était décidé d’avance. C’est venu faire de l’ombre à notre démarche», relate Colette Roy Laroche, qui ne porte toutefois aucun jugement à l’endroit du lobbyisme illégal dont a fait l’objet Vision Mégantic.

Dans le registre des lobbyistes, on précise que l’objet de Vision Mégantic est «d’amener la Ville de Lac-Mégantic à revoir son orientation relativement à l’élaboration de son plan d’urbanisme afin de s'assurer que celui-ci inclut une offre touristique pour la construction d'un mémorial, d'un centre d'interprétation de l'histoire ferroviaire, d'un cinéma style Imax (afin de produire une version 3D des événements de Lac-Mégantic et artéfacts), d’une maison de la culture, d'un complexe hôtelier, d'un mini centre des congrès d'une capacité de plus de 150 chambres ainsi que plusieurs immeubles commerciaux, bar, restaurants, boutiques et institutions pour se conformer à la démarche citoyenne Réinventer la Ville.»

C’est ce mercredi 29 octobre, à compter de 19h, au gymnase du CSM qu’aura lieu la prochaine rencontre publique de Réinventer la Ville. On y présentera notamment le rapport d’étape, incluant le plan préliminaire de reconstruction. «On pensait au départ pouvoir adopter le plan définitif en septembre. Mais en raison de la complexité des travaux et de la décontamination, ce n’est pas possible à ce stade. Ça ira plutôt vers la fin 2014. Compte tenu de l’importance des décisions à prendre, tant pour la Ville que pour les propriétaires et les citoyens, mieux vaut prendre le temps d’analyser, de peser tous les aspects avant de prendre une décision définitive. Il s’agit quand même d’une vision d’avenir pour les 100 prochaines années», explique la mairesse.

L’«effet démobilisateur»

Invitée à réagir à l’endroit des nombreux commentaires peu élogieux concernant l’appareil municipal publiés sur les médias sociaux, Mme Roy Laroche se dit particulièrement affectée par le fait que ceux-ci démobilisent beaucoup de gens. «Ça décourage plusieurs personnes qui avaient décidé de regarder en avant, de tourner la page. Ça provoque un effet destructeur sur notre communauté. Les nouvelles de cette semaine le confirment; je n’ai jamais été aussi interpellée comme mairesse par les citoyens, qui me disent de faire quelque chose pour que ce dénigrement arrête. Les gens d’ici n’en peuvent plus. Et ceux de l’extérieur qui suivent ça (dans les médias sociaux) ne comprennent rien. Durant l’année 2015, on va avoir besoin de gens qui ont des idées, qui vont avoir le goût de s’investir dans la reconstruction. Mais qui va oser venir s’implanter dans une communauté avec l’image qu’on projette? Jusqu’à maintenant, j’ai tenté de convaincre la communauté qu’on va se relever. Mais il y a une machine qui constamment détruit notre crédibilité, tout ce qu’on avait réussi à démontrer comme image… Je n’arrive pas à comprendre pourquoi on s’acharne.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises