Chapelle du rang 1

Fin de mandat ardu pour le conseil de ville

Avec la fermeture imposée à Billots Sélect, les citoyens ont fait flèche de tout bois lors de la dernière séance du conseil. On expulse une entreprise qui performe dans un secteur où l’on rêve d’attirer des investisseurs, cela relève de l’absurdité, c’est un crime contre l’humanité. Jacques Audet a pitché sa calotte de Billots Sélect sur la table, partageant son amère déception.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la grogne s’amplifie, que le bruit de fond devient parole. Les expulsés du centre-ville s’affirment de plus en plus. On a le désir de savoir comment tant de décisions controversées ont pu prendre place à l’abri d’un véritable débat public. Lors de la séance du conseil municipal de juillet, Miro Chum a critiqué l'arrogance de l'administration municipale. Il a soutenu son point jusqu'à ce que des conseillers en aient l'écume aux lèvres. Ce n’est pas évident de saisir la pensée qui est véhiculée qui prétend que ce sont les citoyens qui redéfiniront le centre-ville, tant il faut se plier à des règles d’urbanismes douteuses.

Sébastien, lui, demande de prendre l'affaire des rails et la visite de Jacques Vandersleyen au sérieux. Des interventions se poursuivent sur la piètre performance en communication que la ville a eue avec ses citoyens sinistrés. Me Veilleux et Me Larochelle ont fait d'éloquentes représentations en ce sens.
Me Boutin, lui, dénonce la façon dont la ville s'est départie rapidement, par le biais d'une soumission pour un contrat avec une agente d'immeuble, du seul bâtiment récupéré de la razzia de démolition de Fatima, sans appel d'offres.

D’autre part, il était difficile de réagir sur le Rapport financier consolidé 2014, le public n'ayant pas eu l'opportunité de prendre connaissance du document avant la séance du conseil. La dette de la Ville de Lac-Mégantic devient un problème majeur qui soulève des interrogations sur la compétence de sa direction; on a tendance à critiquer trop sévèrement le conseil municipal, j’ai l’impression que c’est la direction générale et son idéologie néolibérale qui devraient être remises en cause.

Quoi qu’il en soit, les citoyens de Lac-Mégantic s’expriment clairement avec le décorum nécessaire et c’est cet automne qu’on aura l’occasion de choisir qui tiendra les ficelles du pouvoir pour les années qui viennent. Bienvenue la démocratie, lors des prochaines élections municipales.

Jacques Gagnon

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises