L'hôtel «Le Mégantic» se veut à l’image des gens d’ici

L'hôtel «Le Mégantic» se veut à l’image des gens d’ici - Claudia Collard : Actualités
Pierre Bédard souhaite que son projet contribue à dynamiser la population locale.
L'hôtel «Le Mégantic» se veut à l’image des gens d’ici - Claudia Collard : Actualités
Occupant un imposant quadrilatère, «Le Mégantic» jouxtera la future agora, sur le boulevard des Vétérans. Bien que les plans ne soient pas définitifs, Pierre Bédard ne veut pas d'une construction cubique. Il privilégie plutôt une architecture dont certains éléments feront référence à l’ancien centre-ville et donnant l'impression qu'il s'agit de plusieurs bâtiments différents au lieu d'un seul.

Son projet, Pierre Bédard l’a conçu en écoutant les commentaires émis par les citoyens lors des rencontres de Réinventer la ville. En consultant de petits groupes de tous âges et de tous milieux. Le Mégantic caresse non seulement un objectif de relance économique. Le promoteur méganticois voit aussi le futur hôtel et centre de congrès comme une infrastructure culturelle, sociale et récréative destinée aux gens d’ici. Le résident: un client à ne pas négliger. Un leitmotiv qui a donné naissance au projet Le Mégantic, évalué à 16 M$.

Les élus méganticois ont adopté lundi une résolution confirmant la réservation pour six mois d’un terrain au centre-ville en vue de la concrétisation du projet d’hôtel et centre de congrès. La promesse d’achat sera signée dans les prochains jours.

Situé dans le quadrilatère délimité par les rues Frontenac, Thibodeau, le boulevard des Vétérans et la future voie piétonnière, Le Mégantic se veut un projet «à l’image des gens de la grande région de Mégantic», insiste Pierre Bédard, qui a développé le concept en se basant sur les bons coups de l’industrie hôtelière, tout en y conférant un cachet unique reflétant les particularités du milieu. Ainsi, tout le mobilier serait fabriqué avec des matériaux produits en région. «Une excellente vitrine pour nos industries locales», fait remarquer le promoteur.

Bien que les plans ne soient pas encore définitifs, Pierre Bédard n’a pas l’intention d’ériger une construction brune de forme cubique. Il privilégie plutôt une architecture inspirée de l’ancien centre-ville et donnant l’impression qu’il s’agit de plusieurs bâtiments au lieu d’un seul.

Doté de 70 chambres et de 10 suites corporatives, Le Mégantic sera un condotel, signifiant que les unités seront vendues à des particuliers, l’hôtel assurant toutefois l’administration des lieux. Une forme de financement de plus en plus populaire transmet M. Bédard. L’hôtel comprendra également des salles destinées aux réunions, formations et célébrations en plus d’abriter des boutiques «opérées obligatoirement par les commerçants locaux», tient à préciser le promoteur. Une vitrine sera également accordée aux artistes d’ici.

Pierre Bédard communique que l’hôtel comprendra deux salles à manger ainsi qu’une cuisine moderne où les produits du terroir seront à l’honneur et qui pourrait éventuellement être utilisée pour la formation des étudiants en hôtellerie. Un service de restauration rapide accessible via le boulevard des Vétérans est également prévu.

«J’ai bien entendu les gens lors des rencontres de participation citoyennes; ils ne veulent pas de gros hôtel sur le boulevard des Vétérans. C’est pourquoi j’ai prévu seulement 50 pieds de façade sur cette artère», transmet-il. Les entrées seront privilégiées via Frontenac, la voie piétonnière et la rue Thibodeau, via laquelle un stationnement intérieur sera accessible.

Destiné tant à la population locale qu’aux visiteurs, Le Mégantic comprendra un parc aquatique en plus d’un toit vert, élément ressorti à quelques reprises au cours de la démarche Réinventer la ville. Autre aspect particulier, une ruelle couverte entre Frontenac et le boulevard des Vétérans à l’intérieur de laquelle seraient reproduites de photographies format géant de l’ancien centre-ville.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Hommage au talent de Dédé Fortin
  2. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  3. Réouverture du Maxi?
  4. Les Gens Heureux en tournée de Noël
  5. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  6. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  7. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises