Tout un buzz!

C’est l’histoire du gars qui, du fin fond de sa lointaine Côte-Nord, risque un gazouillis clin d’œil à Sam Hamad, la veille de son retour au Québec, après un «congé de maladie» sur les plages de la Floride. Une petite phrase rien d’assassine, toute anodine, rédigée en moins de 140 caractères qui aurait pu, en d’autres circonstances, dérider tous les députés de l’Assemblée nationale au complet, des deux bords de la salle. «Si M. Hamad participe au concours, nous pouvons lui garantir une tranquillité exceptionnelle.» Quel concours? Tourisme Côte-Nord mise sur le thème «Offrez-vous une île! Gagnez un séjour inoubliable dans un hébergement exceptionnel» pour intéresser les touristes à les visiter cet été. Zéro méchanceté. Zéro condescendance. Une tactique comme une autre visant à essayer de tirer son épingle du jeu à travers cette concurrence entre les régions touristiques pour espérer toucher une part du pactole de l’industrie des vacances au Québec.

Mais… «une blague de mauvais goût», a tout de suite réagi le directeur général adjoint de l’Association touristique régionale, en suspendant l’employé stagiaire qui a «osé» cette transgression à une règle non écrite qui empêche toute publication que ce soit sans autorisation préalable de l’autorité suprême. Bon, aussitôt fait le «mal» a aussitôt été corrigé. Une bonne discussion entre quatre yeux aurait suffi amplement!

S’il avait su à quel point son geste de chasser l’employé en probation allait susciter un courant de sympathie à l’endroit du coupable en l’espace de quelques heures sur l’autoroute des réseaux sociaux, le dg adjoint aurait sans doute réfléchi avant d’agir. Le mot clé Tourisme Côte-Nord a grimpé en flèche au troisième rang du classement du plus gros trafic généré sur les réseaux sociaux… à la grandeur du Canada! Des centaines de milliers de dollars en valeur de placement publicitaire. Parce que le concept développé dans l’imagination du petit stagiaire est loin d’être une bourde destructrice. C’est même un coup génial! Vous me direz, avec raison, que si son patron ne l’avait pas rabroué, la phrase n’aurait pas eu d’impact. On ne parlerait certainement pas de Tourisme Côte-Nord alors qu’on a qu’une chose en tête, vivre un «vrai» printemps, dans un «vrai» climat de chaleur. Tout juste ce que Sam recherchait, mais en Floride!

Peu importe dans quel organisme de développement on travaille, avec les années tout le monde a tendance à développer une attitude de fonctionnaire blasé. Les conférenciers se battent pour être les premiers à nous éduquer: «sortez de votre zone de confort ; soyez créatifs, osez», qu’ils vous crient. On fait attention à tout ce qu’on dit, à tout ce qu’on écrit, uniquement pour ne pas risquer de froisser. Surtout que les ATR, comme tant d’autres organismes, ont l’épiderme sensible, tellement ils ont besoin de la «générosité» gouvernementale pour subsister. Surtout pas le temps de se mettre à dos quelconque ministre du gouvernement Couillard.

Un conseil aux stratèges qui planchent sur la prochaine saison touristique en région, s’il vous reste des sous dans un fond de tiroir, embauchez le stagiaire et donnez-lui carte blanche. Parce qu’il y a tout un concept à développer à partir de cette petite idée qui n’a rien de farfelue.

Même les grands cabinets de relations publiques tel National, souvent appelés à réparer les pots cassés, ceux d’Hamad et les autres qui se retrouvent plongés dans des histoires un peu louches, pourraient y puiser quelques idées. Admettons que Sam Hamad se soit retiré dans un coin paisible du Québec pour se reposer au lieu de fuir en toute hâte vers la Floride, on ne sait jamais, il aurait pu se gagner un petit capital de sympathie. Les gens se seraient dits: au moins, tout aussi découragé qu’il est, il encourage l’économie locale. Y va pas porter son argent ailleurs.

En pleine crise des Panama Papers, en pleine crise de confiance envers les élus au pouvoir, en pleine crise aux odeurs de corruption et de collusion, tu mises sur des valeurs sociales sûres, toujours gagnantes, tu restes dans ton monde, tu quittes pas vers des paradis genre ça…! Tu restes dans ta population, quitte à subir quelques moqueries qui finissent toujours par être pardonnées sinon oubliées. Le temps efface bien des choses.

Personnellement, la Côte-Nord, c’est loin en chien! C’est pas pour rien qu’on a construit à Port-Cartier une prison à sécurité maximale. Mais la Côte-Nord c’est pas non plus le goulag. C’est aussi un beau coin de paradis. Alors oui, l’invitation faite à Sam Hamad était de bon goût. Rédempteur, même. Il aurait dû saisir la balle au bond. Même le PM aurait dû apprécier la blague, ce qui aurait eu comme effet de baisser la grogne.

Tourisme Côte-Nord pourrait même lever l’audace d’un cran et continuer de joueurs sur les mots, avec intelligence. Concept : «Le paradis c’est par ici ! Évadez-vous! «Conseil de Trésor… Pourri…ez-vous ne pas amener trop de valise! Fuyez l’ennui, fuyez l’UPAC ! Ou bedon, «y’a trop d’indiens icitte, la police viendra pas vous ennuyer !»
Tsé, vraiment baveux sur les bords. Un coup d’éclat qui crée un buzz !

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
  • Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic
    Actualités

    Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  2. Junior A: défaite en prolongation
  3. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  4. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  5. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
  6. Concert de Noël à Piopolis
  7. Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
Le malaise
Tranches de vie de Guylaine, chansons de Deschamps
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises