Recyc-Québec

Allô Ottawa…

Le ministre des Transports du Canada est venu se faire entendre la semaine dernière en compagnie du dirigeant de la compagnie de chemin de fer CMQ, la corporation qui a pris la relève de MMA. Les libéraux, avec Marc Garneau, ont pris la relève du gouvernement, de la même façon peut-être que l’on relève un lanceur au baseball, le concerné, dans ce cas, porte le nom de releveur.

Tout ne se relève pas. Il faut parfois rebâtir à neuf. On est bien placé pour en parler à Lac-Mégantic. Ainsi, l’industrie du transport ferroviaire a le devoir de se remettre en cause en profondeur. Les principes qui ont toujours enveloppé le secteur du transport ferroviaire au sein du développement économique du Canada doivent être reconsidérés de façon sérieuse.

Main dans la main, ces visiteurs ont défendu leur cause avec bien peu de succès. Leur façon improvisée de reprendre le transport ferroviaire suite à la tragédie du 6 juillet 2013 en témoigne. Dois-je rappeler que la première chose qui a redémarré ici, est le foutu train? On voit déjà venir 300 wagons de pétrole par jour traversant la Montérégie et la région estrienne. Dix fois plus de wagons explosifs, ces terribles bombonnes noires, traversant villes et villages. Ce succès économique financera aisément une voie de contournement pour notre «nombril-ville».

Le Canada a échoué dans son mandat de supervision de l’industrie ferroviaire. On ne voit pas comment cela pourrait se replacer, le gouvernement actuel peinant à regagner la confiance du public. Cet échec de la fédération canadienne nous rappelle l’importance d’un Québec maître de son destin.

Non merci! Les courbettes et révérences envers les fédéraux ont fait leur temps, nous n’avons plus rien à attendre de cette fédération. La seule façon de contrôler ce qui circule sur notre territoire est de s’affranchir du colonialisme canadien et de devenir les fondateurs du pays du Québec, de faire nos propres lois.

Jacques Gagnon

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises