Abonnement

Metteur en scène cherche plaisir assurément!

Metteur en scène cherche plaisir assurément! - Rémi Tremblay : Actualités
L’équipe de jeu de «Femme cherche homme désespérément», présentée les 21, 22, 28 et 29 juillet et les 4 et 5 août, 20h, au Théâtre de la première scène. À l’avant, Farid Belarbi, Fabienne Lapierre, Claudia Collard et Éric Fluet. Derrière, Daniel Montpetit, Richard Michaud, Marco Audet, Guy Dostie et Gilles Perron. (Photo Guy Gagnon)
Metteur en scène cherche plaisir assurément! - Rémi Tremblay : Actualités
Le metteur en scène, Guy Gagnon

Pas qu’une banale histoire d’amour que le metteur en scène développe avec ses comédiens et partage avec le public. Il est comme ça Guy Gagnon: entier dans tout ce qu’il entreprend! Dans «Femme cherche homme désespérément», au Théâtre de la première scène de Marston pour trois fins de semaine, à compter du 21 juillet, il n’allait surtout pas manquer, en son rôle de maître de jeu, de se faire plaisir et de pousser quelques non-comédiens vers le milieu de la scène, aux côtés de deux femmes d’expérience, Claudia Collard et Fabienne Lapierre, et deux de ses comédiens fétiches, Guy Dostie et Marco Audet.
«C’est ça la beauté du théâtre, de la création à l’état pur! J’adore jouer, mais mettre en scène, c’est déjà complètement différent! Le texte en lui-même n’a pas de caractère; il faut que tu puisses aller chercher les émotions, les intentions, les silences… !»

Depuis janvier qu’il travaillait le texte de l’auteure Carole Tremblay et imaginait dans sa tête une distribution différente de la pièce jouée comme elle était d’abord prévue à l’origine, par deux femmes et seulement deux hommes qui s’attaquaient à incarner sept personnages masculins différents. Pour faire plus vrai, Guy Gagnon a choisi la totale: un comédien pour chaque rôle, sans artifices!

«Femme cherche homme désespérément», c’est l’histoire de deux femmes, dont l’une est mariée, Mireille, et veut «matcher» sa chum de fille, Liliane, qui n’y tient pas vraiment. L’amie mariée va passer les entrevues à sa place! «Une belle comédie intelligente, légère, sans prétention et sans claquage de portes! Les gens vont découvrir de beaux talents de chez nous», promet-il.

Son premier défi: trouver de vrais gars prêts à sortir de leur zone de confort et de jouer au théâtre! Des personnages crédibles, surtout! Sa longue quête l’a conduit vers Farid Belarbi, Gilles Perron, le carrossier-diacre, Éric Fluet, le technicien en informatique, Daniel Montpetit le massothérapeute, et Richard Michaud, le directeur de la Maison La 5e Saison. Une fois la surprise passée, tous ont accepté de briser la glace et de se jeter dans l’aventure! «Le plus beau de l’histoire, c’est que chaque gars est à sa place et fitte avec son personnage! Pareil pour les deux comédiennes.»

C’est par l’intermédiaire d’une amie, Linda, que Guy Gagnon a eu vent que Farid aurait aimé jouer au théâtre. Bingo! Aussitôt dit aussitôt fait! Le contact a été pris et le rôle du macho lui a été attribué. «Et Farid n’a pas eu de misère à habiter ce personnage-là!» livre le metteur en scène, sourire en coin. Gilles Perron avait déjà appris son texte par cœur à la toute première répétition. Tous ont consacré les dernières semaines à se préparer à entrer dans la peau d’un autre qui leur ressemble un peu. À vous de juger !

Tel un entraineur d’équipe, Guy Gagnon a su trouver les forces de chacun. Claudia n’en est pas à son premier rôle et sa partenaire de jeu non plus. «Fabienne était très gênée au départ; aujourd’hui, les deux bras me tombent à chaque fois. C’est très exigeant pour elle de porter ce premier grand rôle-là! Même si elles ne se connaissaient pas au départ, la chimie s’est installée entre les deux comédiennes.»
Dans ce chassé-croisé loufoque de personnages en rang pour conquérir le cœur de Liliane, le timing des punchs est ajusté au quart de tour!

Pour cette avant-dernière participation à la 10e programmation estivale du Théâtre de la première scène, l’homme de théâtre a livré son cri de ralliement aux comédiens bien avant le lever de rideau: «On ne joue pas notre vie, là ; on fait du théâtre. Plus vous allez avoir du plaisir sur scène, plus les gens assis dans la salle vont en avoir!»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles
    Actualités Société

    Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  2. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  3. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  4. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  5. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
  6. Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
  7. Œuvres de Wynne Parkin en exposition
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises