BANQ

Besoin de créateurs d’emploi

Je demeure maintenant à Thetford Mines, mais j’ai passé la majeure partie de ma vie à Lac-Mégantic et j’y suis encore très attaché. Je vois la stratégie de reconstruction comme une stratégie qui tourne en rond sans rencontrer les attentes. Je croyais qu’il fallait débuter par recruter des entreprises et commerces qui offriraient des emplois. Ces emplois feraient travailler des gens sans travail et contribueraient à faire venir des gens de l’extérieur. Ces mêmes gens de l’extérieur chercheraient des appartements ou des maisons pour s’installer. Ils dépenseraient localement et ceci aiderait les marchands de la place à augmenter leur chiffre d’affaires.

Ce qui se passe présentement, c’est un centre-ville assez dégagé et la majorité des édifices sont des bâtiments à loyers. Les loyers sont pour la plupart vides et l’édifice est à vendre. Nous n’avons pas d’hôtel pour héberger la clientèle venue en grand nombre pour la visite du nouveau concept Le Colibri….la toilette présentement y est installée. Les Chevaliers de Colomb, organisme indispensable pour l’aide apportée aux différents groupes sociaux ayant besoin de financement. Cet outil de soutien doit revenir. Les entreprises et commerces tardent à venir et pourtant ce ne sont pas les nombreux chargés de projet qui manquent. À quoi bon se lancer dans la construction de logements quand les locataires ne sont pas au rendez-vous?

Mais le bout de tout, c’est le tapage médiatique fait pour l’obtention d’un titre honorifique, celui de la certification Cittaslow. On se pète les bretelles mais est-ce que ça apporte de l’eau au moulin? Réfléchissons, est-ce que la mise en valeur du patrimoine historique, la commercialisation de produits locaux, du terroir et de l’artisanat local, l’étalage du savoir-faire, le respect des traditions et la création d’événements culturels locaux vont peser lourd dans la balance? Si, au lieu de cela, nous pouvions amener chez nous une entreprise d’envergure, Bioldélices, qui a décidé de s’installer à Thetford Mines au coût de 36 millions $ et le producteur de miel français Famille Michaud Apiculteurs.

À nos chargés de projets de faire les bons choix pour l’avenir de tous les citoyens de Lac-Mégantic.

André Lachapelle
Thetford Mines

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À la rencontre des quatre éléments
    Culture

    À la rencontre des quatre éléments

    Claudia Collard / 3 août 2020
  • Un centre-ville coloré et festif pour l’été
    Actualités

    Un centre-ville coloré et festif pour l’été

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Des sculptures encore cibles de vandales!
    Actualités

    Des sculptures encore cibles de vandales!

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Une bonne nouvelle  qui en cache une mauvaise?
    Actualités

    Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Equidae, passion chevaux
    Culture Arts visuels

    Equidae, passion chevaux

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À la rencontre des quatre éléments
  2. Un centre-ville coloré et festif pour l’été
  3. Des sculptures encore cibles de vandales!
  4. Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?
  5. Equidae, passion chevaux
  6. Quand l’indignation mène à l’action
  7. Technologie futuriste au Parc de la gare
Docile ou non?
À la rencontre des quatre éléments
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur vente et marketing
    Lac-Mégantic
  2. Mécanicien avec expérience
    Lac-Mégantic
  3. Adjoint(e) administratif(ive)
    Lac-Mégantic
  4. Appariteur concierge centre sportif mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e)s à l’accueil centre sportif mégantic
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises