BANQ

Le projet d'école alternative encore bien vivant

Le projet d'école alternative encore bien vivant - Claudia Collard : Actualités

Paule Rochette, présidente de la Corporation de parents de l’école Freinet. (Photo Benoit Paquette)

Si le projet d’école alternative basée sur la pédagogie Freinet ne pourra devenir réalité à Piopolis, la Corporation de parents poursuit ses efforts afin que cette option soit offerte à l’intérieur d’un établissement d’enseignement primaire du territoire granitois.

Lors d’une récente réunion du conseil d’administration de la Corporation, la directrice des services de l’enseignement de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, Dany Grégoire, a évoqué la possibilité de présenter le modèle Freinet aux directions d’école du territoire afin de vérifier l’intérêt de celles-ci. Dans l’éventualité où des classes alternatives prendraient place dans un établissement existant, «le coût d’inscription serait nul pour les parents, compte tenu qu’on utiliserait les effectifs et le personnel déjà en place», communique la présidente de la Corporation des parents de l’école Freinet, Paule Rochette, précisant que ce type d’enseignement pourrait être offert à compter de septembre 2019.

D’abord pressenti dans l’édifice municipal de Piopolis, le projet d’école alternative ne pourra être déployé à cet endroit, notamment en raison des coûts jugés trop exorbitants par une majorité de parents. Une facture annuelle s’élevant à 2000$ par enfant. Le conseil municipal de Piopolis a par ailleurs refusé de cautionner le montant total, se chiffrant à 60 000$ par an.

Mme Rochette insiste sur le fait que le projet est encore bien vivant et que sa réalisation ne dépend pas d’un endroit en particulier. «Depuis les tous débuts du projet, la priorité a toujours été aux enfants. Le but premier est de leur offrir une alternative d’enseignement sur le territoire du Granit. Il faut que les parents continuent de croire en ce beau projet, à en parler à la direction d’école et aux enseignants de leurs enfants», fait-elle valoir, invitant les parents intéressés à s’abonner à la page Facebook de la Corporation des parents de l’école Freinet pour être informés des développements dans ce dossier. On peut aussi communiquer avec Paule Rochette via le courriel paule.rochette@bell.net.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  2. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  3. Un fort énorme!
  4. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  5. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  6. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  7. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises