Recyc-Québec

Lettre ouverte sur l'affaire SNC-Lavalin

Certains critiquent l’Opposition à Ottawa de prendre des moyens parfois hors de l’ordinaire pour se faire entendre dans ce dossier très nébuleux où la vérité n’a pas encore totalement été étalée en public.

On parle de scandale que l’on compare au Watergate de Richard Nixon aux États-Unis. Je peux vous affirmer que si on avait tous les enregistrements des conversations téléphoniques entre Justin Trudeau, son bureau et les lobbyistes de SNC-Lavalin, on se retrouverait probablement devant un scandale que les Libéraux ont pourtant vécu.

Pourquoi Justin Trudeau veut-il cacher la vérité dans ce dossier important, surtout que l’ex-ministre libérale Jane Philpott déclarait que Madame Wilson-Raybould avait d’autres faits importants à rapporter?

Le Comité de Justice est un Comité bidon contrôlé par les pantins de Justin Trudeau. Cela n’a rien de comparable avec les Commissions Sénatoriales des États –Unis où les témoins sont assermentés et questionnés autrement qu’ici. On colporte à tout vent que Mme Wilson-Raybould peut parler alors qu’elle est liée par son secret de Ministre et que Justin Trudeau refuse de la relever de ce carcan.

Que cache Justin Trudeau, alors qu’il a retenu les services de deux firmes d’avocats, l’une pour lui et l’autre pour ses deux conseillers Mathieu Bouchard et Elder Marques et sa chef de cabinet Katie Telford et ce, aux frais des contribuables?

Je comprends qu’au Québec on veut sauver des emplois. Cependant, cela ne doit pas se faire aux dépens de l’intégrité. Comme exemple: est-ce que SNC-Lavalin a fait enquête sur le yacht de 39 millions acheté avec l’accord de Jacques Lamarre pour le fils de Kadhafi, dictateur en Libye? Accusé sous serment par un ancien cadre, Jacques Lamarre a répondu que ce témoin disait n’importe quoi.

Il y aurait lieu aussi d’enquêter sur le potentiel conflit d’intérêts entre Justin Trudeau, Neil Bruce, son épouse Emma Griffin, administratrice de la Société Claridge, qui administre la fortune de Stephen Bronfman, grand ami et argentier lors de la dernière campagne électorale de Justin Trudeau.

Il y a certainement apparence de conflits d’intérêts tel que le prétend Donald Riendeau, spécialiste en éthique, qui pense que Trudeau doit démontrer qu’aucun lobbying détourné n’a eu lieu concernant SNC-Lavalin.

Dès le début de ce scandale, Justin Trudeau a menti aux Canadiens, donnant cinq à 6six versions différentes et se contredisant continuellement. Il doit assumer la conséquence de ses gestes, alors que les Canadiens croient plus la version de Jody Wilson-Raybould et de Jane Philpott que celle de Justin Trudeau et ses acolytes.

J’espère que les citoyens s’en souviendront lors de l’élection fédérale et démontreront à Justin Trudeau qu’il n’est pas apte à agir comme Premier Ministre.

Jean-Claude Boutin
Lac-Mégantic

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
    Culture Humour

    Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»

    Claudia Collard / 18 octobre 2021
  • Le «réel» quartier artisan prend vie
    Actualités

    Le «réel» quartier artisan prend vie

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
  • Autre saison de golf bien remplie
    Sports Golf

    Autre saison de golf bien remplie

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
  • Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement
    Sports Les Béliers

    Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
  • Route rurale, une histoire en trois tomes
    Culture Littérature

    Route rurale, une histoire en trois tomes

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
  2. Le «réel» quartier artisan prend vie
  3. Autre saison de golf bien remplie
  4. Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement
  5. Le gardien du Dynamik résiste aux assauts du Sauro
  6. Route rurale, une histoire en trois tomes
  7. Et soudain, la panne!
Discriminés encore!
Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent(e) services aux membres
    Lac-Mégantic
  2. Coordonnatrice, coordonnateur à l’intervention
    Lac-Mégantic
  3. Directeur(trice) général(e) et secrétaire-trésorier
    Marston
  4. Responsable de la patinoire extérieure
    Marston
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises