BANQ

Le Défi têtes rasées s’installe à la Place Éphémère

Le Défi têtes rasées  s’installe à la Place Éphémère - Rémi Tremblay : Actualités

Au centre, les sœurs jumelles Laurence et Anne-Frédéric Ouellet entourées d’Annie Boulanger de Place Éphémère, Martine St-Laurent, présidente d’honneur, Ève Mathieu, chargée de projets à Leucan Estrie, et Manon Bernard, conseillère municipale à la Ville de Lac-Mégantic.

Après une année d’absence, le Défi têtes rasées de Leucan revient à Lac-Mégantic le 4 août, à la Place Éphémère, durant le weekend de la Traversée internationale du lac Mégantic. Les deux porte-parole de l’événement, les jumelles Laurence et Anne-Frédéric Ouellet, âgées de 18 ans, font appel à la générosité des gens.

«Leucan, c’est comme notre deuxième famille. C’était donc important pour nous deux de nous impliquer et de faire notre part cette année. On est conscientes de notre chance dans notre malchance», signalait Laurence, en conférence de presse, le 20 juin, au Centre sportif Mégantic.

Leur histoire est particulièrement touchante. En 2014, alors qu’elles avaient 13 ans, Laurence a reçu un diagnostic de lymphome d’Hodgkin de stade 2. Heureusement pour elle, après un mois de chimiothérapie, tout était réglé. Deux ans plus tard, après le décès subit de leur mère, c’était au tour d’Anne-Frédéric de recevoir un diagnostic de lymphome d’Hodgkin, de stade 4 celui-là. Plusieurs mois de traitements et une greffe de la moelle osseuse ont été nécessaires. Elles se portent bien et se disent heureuses, en réponse aux gens qui leur demandent des nouvelles de leur santé. «Leucan nous a permis de participer à des activités tels des camps de répit, des fêtes de Noël, de recevoir de la massothérapie et de l’art-thérapie. Encore aujourd’hui, on fait encore partie de la famille», disent les sœurs d’une même voix.

Au Québec, chaque jour, une famille apprend que le cancer vient de toucher l’un de ses membres. Et depuis 40 ans, Leucan est un allié fidèle des enfants touchés par le cancer.

La présidente d’honneur du Défi têtes rasées Leucan de Lac-Mégantic, Martine St-Laurent, a invité la population à s’inscrire en grand nombre sur la page du Défi de Mégantic. «Je connais très peu de gens qui n’ont aucun lien avec le cancer: un parent, une amie, une grand-mère, un enfant, etc. Tout le monde côtoie cette maladie de près ou de loin. Et si on se permettait de rêver? Que diriez-vous qu’un jour plus personne ne perde ses cheveux à cause de la maladie parce qu’on pourrait la guérir dès son diagnostic?» Elle-même passera sous le rasoir le 4 août, à Lac-Mégantic.

En plus du défi de se raser complètement la tête, Leucan offre une autre option qui gagne en popularité, le défi de type coupe-couette, qui consiste à se départir d’un minimum de huit pouces de cheveux. «Les participants s’inscrivent en ligne et sélectionnent le Défi qui leur convient. Il s’agit d’une option intéressante pour les personnes qui souhaitent se mobiliser et poser un geste concret pour les enfants atteints de cancer, sans procéder au rasage complet», explique Ève Mathieu, chargée de projets au développement philanthropique à Leucan Estrie.

Depuis le début du Défi têtes rasées au Québec, ce sont 90 000 chevelures qui ont passé publiquement sous les ciseaux, pour la bonne cause. À Lac-Mégantic, en dix ans, plus de 100 000$ ont déjà été amassés. «Une belle participation et une grande générosité des gens», convient Ève Mathieu.

Leucan Estrie invite la population à s’inscrire au Défi de Lac-Mégantic au tetesrasees.com et de rejoindre la vague de solidarité de dizaines de milliers de personnes. Il est également possible de faire un don à la présidente d’honneur ou de créer un Défi personnalisé, permettant ainsi de déterminer la date, l’heure, l’endroit ainsi que l’envergure du Défi.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Selon le CP, le projet de voie de contournement est toujours vivant
    Actualités

    Selon le CP, le projet de voie de contournement est toujours vivant

    Rémi Tremblay / 2 juin 2020
  • Histoires de porteuses d’eau
    Culture Arts visuels

    Histoires de porteuses d’eau

    Claudia Collard / 1 juin 2020
  • OTJ de Lac-Mégantic: modalités à revisiter
    Actualités

    OTJ de Lac-Mégantic: modalités à revisiter

    Claudia Collard / 28 mai 2020
  • Chaleur extrême!
    Actualités

    Chaleur extrême!

    Rémi Tremblay / 28 mai 2020
  • Le retour en classe de madame Isabelle
    Actualités

    Le retour en classe de madame Isabelle

    Claudia Collard / 28 mai 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Lambton amorce son déconfinement
  2. Selon le CP, le projet de voie de contournement est toujours vivant
  3. Histoires de porteuses d’eau
  4. OTJ de Lac-Mégantic: modalités à revisiter
  5. Chaleur extrême!
  6. Le retour en classe de madame Isabelle
  7. La Marina reprend vie!
Docile ou non?
Histoires de porteuses d’eau
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Charpentier menuisier
    dans la MRC du Granit
  2. Directeur des travaux publics
    Frontenac
  3. Commis / livreur
    Lac-Mégantic
  4. 3 postes à combler là là
    St-Sébastien
  5. Travailleurs sociaux recherchés
    Sherbrooke
Répertoire des entreprises