Un nouveau Plan Nord, bien vu du Sud!

Un nouveau Plan Nord, bien vu du Sud! - Rémi Tremblay : Actualités Économie

L’usine de RG Solutions, située dans le parc industriel de Saint-Romain. (Nadeau Photo Solution)

Enterré depuis longtemps le Plan Nord sous l’ère Charest! Le gouvernement du Québec vient d’annoncer, beaucoup plus discrètement, son Plan d’action nordique 2020-2023, déjà bien accueilli par l’Union des Municipalités du Québec qui y voit des défis majeurs à relever pour ce vaste territoire de 63 municipalités, villages et communautés vivant au nord du 49e parallèle. Ici aussi, en région, l’idée séduit.

Des travailleurs de la région de Mégantic ont beaucoup contribué dans le passé au développement économique du Nord du Québec. Ici, le «fly in fly out» est un concept connu et vécu. Mais le plan du gouvernement caquiste est différent. Le Nord va se développer à son plein potentiel «économique, mais surtout humain», se réjouit Martin Lagacé, le directeur et copropriétaire de RG Solutions à Saint-Romain.

L’entreprise de solutions modulaires qui compte une soixantaine d’employés ne va pas changer ses tables à dessins ni son carnet de commandes du jour au lendemain, mais la nouvelle, qui n’a pas fait les grosses manchettes au national, réconforte son directeur.

«À l’époque, le Plan Nord avait été très critiqué. Québec avait fait des annonces pour stimuler l’activité minière. Aujourd’hui, le plan comporte des volets qui étaient absents du premier. C’est un plan plus global, plus collectif. C’est positif pour certaines entreprises, sûrement.»

En 2011, quand Jean Charest avait lancé son Plan Nord avec tambours et trompettes, plusieurs y voyaient un nouvel Eldorado. Dans un horizon de 25 ans, le premier ministre libéral tournait les projecteurs vers des investissements publics et privés de 80 milliards de dollars, principalement axés sur l’ouverture de mines, le développement d’énergies renouvelables et la construction d’infrastructures de transports. Une mine d’or pour quiconque savait flairer la bonne affaire.

Un marché hors-Québec

Si Martin Lagacé s’enthousiasme, c’est surtout parce qu’il connaît bien la réalité nordique. Car RG Solutions opère aussi, avec des partenaires participatifs locaux, une co-entreprise Inuit qui a pignon sur rue au Nunavut. «On vient de passer une année avec des contrats majoritairement hors-Québec et pour 2021, ce sera encore le gros du chiffre d’affaires qui proviendra de l’extérieur du Québec.»

En fonction de la demande, RG Solutions réalise et livre des projets jusqu’au Labrador et en Ontario. Bien plus que des roulottes de chantiers, l’entreprise du parc industriel de Saint-Romain développe toutes sortes de projets, y compris dans le secteur hospitalier.

«On vient de terminer une salle de triage pour l’urgence d’un hôpital à Lachine. Le complexe est en installation actuellement.» Les solutions modulaires signées RG Solutions couvrent large: des salles de classe, un bar sportif, une maison de retraite, des maisons modulaires, bureaux administratifs, cuisine, toilettes…

Ce que l’entrepreneur aime surtout du nouveau Plan d’action nordique, c’est qu’il prend acte de l’importance de développer le Nord avec les communautés nordiques des Premières Nations et des Inuits, pour des retombées plus durables pour l’ensemble des partenaires. «Un plan d’action nordique, c’est essentiel. Il y a un gain à investir dans le Nord», insiste l’entrepreneur.

COVID oblige

Martin Lagacé le reconnaît, la crise sanitaire a eu un impact sur les opérations de l’entreprise. «On a perdu plusieurs milliers d’heures de production (à la première vague), mais, parce qu’on était sur la liste des services essentiels, on a été en mesure de maintenir les opérations.»

À l’interne, la direction a pris soin de mettre en place un protocole, avec les mêmes exigences imposées aux sous-traitants. Le port du masque, la distanciation sociale… Et l’écoute attentive! «On a tous fait attention. Vous savez, travailler physique toute la journée avec un masque c’est difficile.»

Cet automne, les employés ont obtenu une semaine de vacances payée. «Honnêtement, au retour on l’a vu la différence.» Deux semaines étaient prévues pour la période des Fêtes qui s’en vient. Une troisième semaine a été ajoutée. «Je vais être franc, moi aussi je suis épuisé. Comme employeur, on essaie de faire du mieux qu’on peut. Et c’est ultra-complexe, avec une responsabilité additionnelle vis-à-vis les gens qu’on embauche. On s’est posé la question au début de la crise: est-ce qu’on fait bien de continuer de produire?» La réponse s’imposait d’elle-même, d’où l’importance, selon lui, de prendre ce pas de recul pour la période des Fêtes.


Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un anneau de glace né de l’implication citoyenne
    Actualités Société

    Un anneau de glace né de l’implication citoyenne

    Claudia Collard / 26 janvier 2021
  • Une succursale de la SQDC bientôt sur Papineau
    Actualités

    Une succursale de la SQDC bientôt sur Papineau

    Claudia Collard / 25 janvier 2021
  • Les cas actifs encore en baisse
    Actualités Santé

    Les cas actifs encore en baisse

    Rémi Tremblay / 21 janvier 2021
  • Douze futurs logements locatifs au centre-ville
    Actualités Immobilier

    Douze futurs logements locatifs au centre-ville

    Claudia Collard / 21 janvier 2021
  • Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale
    Actualités Économie

    Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale

    Claudia Collard / 21 janvier 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Bourses Coup de pouce à deux lauréats
  2. Un anneau de glace né de l’implication citoyenne
  3. Une succursale de la SQDC bientôt sur Papineau
  4. Les cas actifs encore en baisse
  5. Douze futurs logements locatifs au centre-ville
  6. Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale
  7. Résidence incendiée
Vulnérables, nous?
L’art libre de Diane Boulet
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Plusieurs postes disponibles
    Nantes
  2. Responsable des Travaux Publics
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Personnel de production
    La Patrie
  4. Couturières
    Courcelles
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Drolet
Répertoire des entreprises