Cegep Beauce Appalaches

Frontenac retire son appui au projet de voie de contournement

Frontenac retire son appui au projet de voie de contournement  - Rémi Tremblay : Actualités Sécurité ferroviaire Voie de contournement

Gaby Gendron, maire de Frontenac (photo Radio Canada Info)

«Le conseil municipal de Frontenac annonce qu’il met fin à son appui au projet de voie de contournement ferroviaire sur son territoire.» La déclaration, par voie de communiqué, mercredi, du maire de Frontenac, Gaby Gendron, a été une surprise. C’est à l’unanimité que les membres de son conseil municipal ont unanimement retiré leur appui au projet.

«Lors de la séance du conseil du 5 avril 2022, des propriétaires de Frontenac touchés directement et indirectement par la voie ferrée sont venus présenter un sondage effectué auprès des résidents de Frontenac. Ce sondage a permis de confirmer que la population adulte de Frontenac est contre, à 90%, le projet de la nouvelle voie de contournement ferroviaire sur son territoire. Considérant que le bien-être des citoyens est au cœur des priorités pour les élus municipaux, ceux-ci ont d’un commun accord accepté de revoir leurs positions.»

Pour des raisons familiales, le maire Gendron n’était pas disponible pour commenter. Le communiqué indique qu’«en plus de constater l’inacceptabilité sociale, les élus demeurent avec de nombreuses inquiétudes, notamment en ce qui concerne les impacts sur la nappe phréatique et les conséquences sur l’écosystème des milieux humides sur la trajectoire de la voie de contournement ferroviaire.»

En 2019, poursuit le communiqué, le conseil municipal de Frontenac s’opposait à la mise en place d’une voie d’évitement/gare de triage sur son territoire. «Le ministre (Marc) Garneau (ministre fédéral des Transports à l’époque) s’était à ce moment engagé à déplacer ces activités vers le parc industriel de Lac-Mégantic. Cependant, un élargissement de l’emprise prévue sur les plans démontre la possibilité d’y placer une deuxième voie met en doute cet engagement, car aucun des intervenants concernés ni le gouvernement fédéral ni Transports Canada ne sont en mesure d’assurer qu’il n’y aura pas d’entreposage et/ou de triage de wagons dans un avenir plus ou moins rapproché dans le secteur de Frontenac.»

Réaction immédiate de la citoyenne Yolande Boulanger sur Facebook: «Aujourd’hui, le soleil brille dans le cœur de 90% des gens de Frontenac. Merci aux membres du conseil, ça redonne confiance envers nos dirigeants.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • MOUV apporte sa contribution à JEVI
    Actualités Société

    MOUV apporte sa contribution à JEVI

    Rémi Tremblay / 28 septembre 2022
  • Le Sauro, version améliorée
    Sports

    Le Sauro, version améliorée

    Jean Girard / 28 septembre 2022
  • Le Méganticois qui rock du country
    Culture Musique

    Le Méganticois qui rock du country

    Claudia Collard / 28 septembre 2022
  • Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans
    Culture

    Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans

    Claudia Collard / 27 septembre 2022
  • Mélissa Bédard comble son auditoire
    Culture Musique

    Mélissa Bédard comble son auditoire

    Claudia Collard / 26 septembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Le plein de couleurs à la Galerie Métissage
  2. MOUV apporte sa contribution à JEVI
  3. Le Sauro, version améliorée
  4. Steve Hill au sommet de son art
  5. Le Méganticois qui rock du country
  6. Perquisition visant le trafic
  7. Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans
«Pis, ça avance ?»
Le Méganticois qui rock du country
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur Général et greffier-trésorier
    Lambton
  2. Directeur(trice) général(e) et greffier(ère)
    Courcelles
  3. Inspecteur en bâtiment et en l’environnement
    Nantes
  4. Appariteur-concierge
    Lac-Mégantic
  5. ADJOINT.E EXÉCUTIF.VE À LA DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises