Au cœur de l’œuvre de Louise Latulipe

Au cœur de l’œuvre de Louise Latulipe  - Claudia Collard : Culture Arts visuels

Louise Latulipe présentera son exposition rétrospective «Au coeur de ma vie», dont le vernissage aura lieu le 29 octobre,14h, à la Galerie d'art du CSM.

L’œuvre de Louise Latulipe s’étend sur quatre décennies. Son parcours artistique se décline en plusieurs phases, allant de la sculpture à la peinture, à travers une mixité d’expériences centrées sur la nature humaine et environnementale. Une réalité qui est déployée dans son exposition rétrospective Au cœur de ma vie, présentée à la Galerie d’art du CSM du 27 octobre au 8 janvier.

Lorsqu’elle a reçu l’aval pour la réalisation de cette idée à laquelle elle songeait depuis quelque temps, Louise s’est tournée vers France La Pointe, une amie artiste, afin qu’elle l’assiste à titre de commissaire d’exposition. «J’ai tout de suite trouvé le projet très stimulant. J’ai découvert Louise au fil d’expositions collectives et de formations et son contact a été très enrichissant pour moi. Mon rôle en est un de soutien et de planification, d’aide dans la liste des œuvres, la démarche, les textes qui seront ajoutés à l’expo, la conception de l’affiche», partage-t-elle.

Si résumer près de 45 ans de vie artistique en une seule exposition s’avère un intéressant défi à relever, le défi est d’autant plus grand en un seul article. Parce que le parcours de Louise va bien au-delà des dates et de ses nombreuses formations choisies au gré de sa curiosité et de son désir d’explorer de nouveaux horizons. L’histoire de Louise l’artiste vibre à l’échelle de l’humanité.

Louise exprime ses valeurs profondes à travers ses œuvres. Depuis 1978, alors qu’elle fréquentait l’École d’arts d’Ottawa. Où elle a tâté brièvement les paysages à l’huile, fait une incursion dans les gravures à l’eau-forte et adopté la sculpture durant de nombreuses années. Touchant le bronze puis la pierre. «J’aimais ce travail direct sur la matière, partir d’un bloc et en sortir quelque chose. J’ai travaillé sur le marbre, la pierre calcaire, l’albâtre.» Puis soudain, c’était terminé. «Je n’en pouvais plus du bruit, de la poussière, de l’effort physique», relate l’artiste, qui s’est tournée vers la sculpture sur bois, jusqu’à ce ses douleurs au pouce deviennent intolérables… se lançant par la suite dans le papier mâché, initiée par Luce Robineau, une autre amie artiste.

Ses tableaux viennent pour leur part de sa phase sculpture, alors qu’elle s’est mise à peindre ses œuvres de bois blanc (tilleul). «C’est ce qui m’a amenée vers la peinture sur toile». Des toiles sur lesquelles Louise ajoutera parfois du relief… en papier mâché. Ça ne s’invente pas!

Les tableaux de Louise ont exploré plusieurs styles. Illustrant des corps de femmes faisant l’apologie des rondeurs bien avant la célébration de la diversité corporelle. Des femmes qui manifestent joie, bien-être, solidarité. Des déesses de l’antiquité, «les donneuses de vie, qui assurent la protection de leur monde et de la Terre», partage l’artiste. Même ses oeuvres abstraites évoquent cette richesse de la Terre-Mère. Tout comme ses tortues et ses oiseaux, jamais en vol, toujours ancrés au sol. «Je ne sais pas pourquoi… Peut-être parce que c’est important pour moi d’avoir les deux pieds sur terre», confie-t-elle.

Au cœur de ma vie comporte aussi un tableau en hommage aux 47 victimes du 6 juillet 2013, sous forme d’autant d’œuvres en concrétions d’argile trouvées au bord de la rivière Chaudière. «Je ne connaissais qu’une seule victime et je me disais, 47 c’est juste un chiffre. Je trouvais important de mettre un nom sur chaque personne, d’humaniser l’événement», transmet celle qui a fait don de cette œuvre à la Ville de Lac-Mégantic.

Le vernissage de l’exposition rétrospective de Louise Latulipe aura lieu le samedi 29 octobre, 14h, en présence de l’artiste. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Hommage au talent de Dédé Fortin
  2. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  3. Réouverture du Maxi?
  4. Les Gens Heureux en tournée de Noël
  5. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  6. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  7. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises