Transition énergétique: déploiement de bornes de recharge

Transition énergétique: déploiement de bornes de recharge  - Rémi Tremblay : Actualités Environnement

Dans le stationnement près de la gare patrimoniale, cette borne de recharge est connectée avec le microréseau électrique. Une deuxième s’ajouterait cet automne.

En vertu d’une entente signée avec la Ville de Lac-Mégantic, Hydro-Québec a été autorisée à implanter une nouvelle borne de recharge rapide pour les véhicules électriques sur le territoire dès cet automne et trois autres supplémentaires sont prévues en 2023. «Vers la transition énergétique, on se sent une responsabilité additionnelle, comme première ville à avoir accueilli un micro-réseau électrique. Il faut que les gens s’en accaparent, on n’a plus le choix», avance le conseiller Richard Michaud, responsable du dossier. 

Le déploiement des bornes de recharge pour les véhicules électriques est un élément clé de la planification stratégique municipale 2020-2025 qui souhaite devenir exemplaire, alors qu’il reste à peine 13 ans avant 2035, l’année ciblée au Canada et aux États-Unis pour conclure le virage des voitures thermiques aux voitures électriques. Un objectif qui pourrait être repoussé en raison de la disponibilité des stocks chez les concessionnaires automobiles qui n’est pas au rendez-vous. 

À l’heure actuelle, 80% des recharges de véhicules se font directement au domicile des propriétaires de véhicules électriques. La Ville dispose de bornes de recharge publique de type 2 dans certains endroits de son territoire, dont l’une près de la gare patrimoniale, la seule branchée sur le microréseau électrique, une autre dans le stationnement derrière la Caisse Desjardins, rue Laval, et celle, de type 3 celle-là, le long de la rue du Québec-Central, installée par la Ville il y a presque six ans et qu’Hydro-Québec a offert d’acquérir pour une somme d’environ 26 000$. Une autre borne de recharge, située dans le stationnement derrière la Promenade Papineau, appartient aux marchands du secteur et est offerte sans frais aux utilisateurs. La facture est acquittée par la Promenade Papineau.

À venir cet automne, l’installation tout juste à côté de l’autre, d’une nouvelle borne de recharge rapide de type 3 dans le stationnement voisin de la gare. Cette fois, d’une capacité de 50 Kw et qui côtoiera l’an prochain une troisième borne, d’une capacité de 100 Kw. Toutes reliées au microréseau électrique. Un mot qui déclenche un sourire franc dans le visage du conseiller Michaud

«Oubliez le 20e siècle, quand on parlait des autos électriques comme d’une curiosité du futur. «Là, c’est le 21e siècle. Et la transition va s’accélérer.» Dans les trois prochaines années, cinq bornes de type 3 vont s’ajouter au parc d’équipements publics. «Hydro-Québec veut être en avant de la demande. Les bornes de type 3 sont entièrement payées à 100% par Hydro-Québec. Le déploiement de nouvelles bornes se fera ensuite selon la demande», prévient le conseiller Michaud.

Bien des automobilistes seraient prêts à opérer le virage électrique, mais la rareté des stocks disponibles et les longs délais de livraison ralentissent le passage à l’acte. Marco Charrier est directeur des ventes chez Audet Automobiles. «Oui, il y a de la demande pour les véhicules électriques, mais peu de livraison. Les délais peuvent atteindre un an, deux et même trois ans. Quand les prix à la pompe se sont mis à grimper, tout le monde en voulait, mais on n’en avait pas en stock. Il fallait les commander.» Et les carnets sont bien épais. Mais à deux mois de la fin de l’année, la cour des concessionnaires automobiles en ville est désolante. La proportion de véhicules électriques vendus en proportion des véhicules thermiques conventionnels ne dépasse pas 10%. Les principales préoccupations du client qui se pointe: l’autonomie du véhicule, la complexité pour la recharge, en sachant qu’en hiver la capacité d’une batterie standard peut chuter du tiers, en raison de la rudesse du climat.

Au grand dam des vendeurs de véhicules, les fabricants de véhicules électriques concentrent leurs ventes en Europe et aux États-Unis, des marchés «plus faciles et plus payants» pour eux. Ils dépassent leurs prévisions de production. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les prix montent, idem pour les taux d’intérêts et les ventes de voitures sont au ralenti.

Tout enthousiaste qu’il est envers ce nouveau monde tracé par la transition énergétique, Richard Michaud préfère un réalisme optimiste. Apôtre des énergies renouvelables dans une communauté qui doit davantage s’accaparer des solutions développées localement, pour espérer arriver en 2035 en tête plutôt qu’en queue de peloton. .

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Deux événements majeurs dans la région cet été
    Actualités Événements

    Deux événements majeurs dans la région cet été

    Claudia Collard / 26 janvier 2023
  • Une touche de richesse signée Aziz Farouk
    Culture Arts visuels

    Une touche de richesse signée Aziz Farouk

    Claudia Collard / 25 janvier 2023
  • Une année 2023 effervescente pour la construction
    Actualités

    Une année 2023 effervescente pour la construction

    Rémi Tremblay / 24 janvier 2023
  • Lac gelé sur un hiver doux
    Actualités Environnement

    Lac gelé sur un hiver doux

    Rémi Tremblay / 23 janvier 2023
  • Rétention: d’autres secteurs sont en jeu
    Actualités Environnement

    Rétention: d’autres secteurs sont en jeu

    Rémi Tremblay / 18 janvier 2023
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Deux événements majeurs dans la région cet été
  2. Une touche de richesse signée Aziz Farouk
  3. Une année 2023 effervescente pour la construction
  4. Lac gelé sur un hiver doux
  5. Rétention: d’autres secteurs sont en jeu
  6. Sauvetage sur glace
  7. Le Sauro méritait un meilleur sort
Notre monde perdu
Une touche de richesse signée Aziz Farouk
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. ouvrier agricole
    St-Sébastien
  2. Gestionnaire de la salle de quilles
    Lac-Mégantic
  3. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  4. Camionneur
    Woburn
  5. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
Répertoire des entreprises