Avec pas d’casque

Rosaire Grenier, chauffeur d’autobus par passion

Rosaire Grenier, chauffeur d’autobus par passion - Claudia Collard : Actualités Société

Rosaire Grenier en est à sa 46e année comme chauffeur d'autobus.

Rosaire Grenier est chauffeur d’autobus scolaire depuis 1976. Même s’il a vu passer des générations d’enfants, chaque matin d’école est encore pour lui un renouvellement. «J’aime vraiment ce contact humain, ce n’est pas routinier. C’est plaisant de voir des jeunes tous les jours, les paysages, les chemins, les changements de saison», partage l’homme de 71 ans, pour qui l’heure de la retraite est loin d’avoir sonné.

En fait, Rosaire se considère à la pré-retraite puisqu’avant celle-ci, il cumulait deux autres emplois en plus de sa fonction de conducteur, comme concierge à l’école d’Audet et en tant que propriétaire d’un magasin de vêtements de travail. «J’ai toujours été actif. C’est sûr que rendu à mon âge, je ne suis pas obligé de travailler. Je le fais parce que j’aime ça. Tant que j’aurai la santé, je ne vois pas pourquoi j’arrêterais. Je m’ennuierais sinon.»

Celui qui est en à sa 46e année comme chauffeur a débuté dans le métier en assurant la relève familiale. «Mes deux parents avaient chacun leur autobus; ma mère est décédée et je l’ai remplacée. À l’époque, on demeurait à Richmond et je voulais revenir dans la région», relate ce résident d’Audet.

Aujourd’hui à l’emploi du Groupe Vausco (anciennement Autobus Dostie) depuis 1987, Rosaire roule près de 200 kilomètres par jour, transportant matin et soir les élèves de Lac-Drolet fréquentant l’école primaire du village et la polyvalente Montignac. Ses yeux pétillent lorsqu’il parle d’eux. «Je fais des blagues, des taquineries... S’il manque un enfant un matin, je me demande ce qu’il a. Les enfants sentent quand ils t’énervent, tu n’as pas besoin de leur dire. C’est la même chose quand tu les aimes; ils le ressentent sans que tu aies à leur dire. Et je n’ai pas de problème de discipline.» 

Justement, comment s’assurer de l’écoute des consignes de sécurité tout en conservant le calme à l’intérieur de l’autobus? «Les jeunes, à la base, si tu veux être respecté d’eux, il faut que tu les respectes. Ce sont des êtres humains comme toi, avec des qualités et des défauts. Il faut que tu sois capable de leur expliquer pourquoi telle consigne, que c’est pour leur sécurité. De demeurer assis, en cas de freinage brusque par exemple. Pour les plus jeunes, on doit davantage répéter mais, honnêtement, je n’ai pas souvent de problème.» 

En fait, Rosaire aime tant son métier qu’il est toujours disponible pour les sorties scolaires. Auxquelles il participe avec grand plaisir. Pas son genre de passer ces journées à attendre dans l’autobus. «C’est bien plus le fun de faire les visites. Et de voir l’émerveillement dans les yeux des enfants.»

Rosaire répond aussi présent pour les voyages organisés et certains projets particuliers. Comme celui de Place aux jeunes à plusieurs reprises et même… lors du tournage de la Série Mégantic, pour transporter les acteurs lors de leur passage ici en 2021.

Depuis quelques années, la campagne de sécurité en transport scolaire M’as-tu vu met en lumière le travail exceptionnel des conducteurs. Comme on peut le constater, celui de Rosaire Grenier méritait amplement d’être souligné. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Brocanteur à la recherche d’une relève
    Actualités

    Brocanteur à la recherche d’une relève

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
    Actualités

    Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Le plein d’art à Piopolis cet été
    Culture

    Le plein d’art à Piopolis cet été

    Claudia Collard / 18 juillet 2024
  • Scierie Tech ferme ses portes
    Actualités Économie

    Scierie Tech ferme ses portes

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
    Actualités

    Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine

    Rémi Tremblay / 15 juillet 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Brocanteur à la recherche d’une relève
  2. Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
  3. Le plein d’art à Piopolis cet été
  4. Scierie Tech ferme ses portes
  5. Un Super Beach Party à Saint-Ludger
  6. Moonie's Mood au rendez-vous le 18 juillet
  7. Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
La lumière jaune
Le plein d’art à Piopolis cet été
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Journalier, chauffeur et opérateur en voirie
    Nantes
  2. Ébouteur
    Woburn
  3. Chauffeur Classe 1 ou 3
    Lac-Mégantic
  4. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  5. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
Répertoire des entreprises