Sur les traces de Jacques Leclerc, 1941-1993

Trente ans après son décès, j’ai encore plein de questions sur la naissance, l’enfance, et la jeunesse de mon papa, Jacques Leclerc. Il est né, selon les documents disponibles, le 18 septembre 1941. Où? Je ne sais pas! Mon père m’a toujours dit qu’il avait été adopté dans une crèche à Montréal pas longtemps après sa naissance. Selon les registres de la Paroisse Ste-Agnès (Lac-Mégantic), son adoption par Madeleine Beaudoin et Antonio Leclerc (le parrain et la marraine étant Adrien Baillargeon et Berthe Leclerc Baillargeon) a été officialisée le 3 mars, 1944. En outre, mes tests génétiques démontrent beaucoup de liens sanguins dans la région de Lac-Mégantic, surtout dans le secteur est des Cantons-de-l’Est et dans la Beauce. Aucun des noms dans cette parenté figure dans les lignées du côté de ma mère, saguenéenne d’origine.

Certes, il est toujours possible que le hasard ait fait en sorte qu’une jeune fille de la région aurait pu donner naissance dans une crèche montréalaise et y laisser son bébé, et que ce même bébé soit adopté localement. Il est aussi possible que la bureaucratie paroissiale et gouvernementale de l’époque ait pris trois ans avant de tout finaliser. Toutefois, je me demande quand même s’il est possible qu’il s’agisse d’un arrangement entre familles qui se connaissaient. Est-ce que la maman biologique de mon papa – ma grand-mère – aurait pu, à distance, voir le parcours de cet enfant qu’elle a dû laisser aux soins d’autrui, possiblement à cause des préjugés de l’époque envers les jeunes femmes non-mariées?

Si cela était le cas, qu’est-ce qu’elle aurait vu? Mes grands-parents, Madeleine et Antonio, ainsi que leurs deux filles, Jacqueline et Charlotte - l’ainée étant enfant biologique et la cadette, adoptée – étant tous décédés, je n’ai plus personne à qui poser mes questions. Comment se sont déroulées son enfance et sa jeunesse? Qu’est-ce qu’il faisait dans ses temps libres? Comment ça se passait à l’école, avec les frères? Comment a-t-il rencontré sa première épouse, Jacqueline? Comment se sont passées leurs noces? Quels emplois a-t-il eus dans la région?

Tout ce que je sais, selon ce qu’il a partagé avec moi avant son décès à 51 ans, alors que j’en avais 20, c’est que ses parents et ses sœurs l’aimaient et l’ont férocement défendu contre certaines personnes qui stigmatisaient l’adoption et les enfants adoptés, et que, malgré cette stigmatisation et la violence verbale et physique qui l’accompagnaient parfois, il se sentait aimé. Il m’a raconté des beaux moments après des mauvais. Il aimait marcher dans la forêt avec son père. Il aimait taquiner sa mère et ses sœurs. Il a appris l’anglais grâce à un oncle qu’il appréciait. Il s’amusait à faire le genre de mauvais coups qui accompagnent les aventures d’enfance et de jeunesse dans toutes les époques.

Vous avez connu Jacques, qui aurait eu 82 ans cette année? Peu importe votre relation avec lui et sa famille, j’aimerais entendre vos souvenirs de lui. Toute information sur ses origines biologiques, son enfance, ses activités, ses relations, et ainsi de suite, serait grandement appréciée! Je ne suis pas dans le jugement, donc si votre relation n’était pas idéale, cela ne m’importe peu. Je ne recherche que de la matière pour créer un portrait de sa vie avant l’âge de 32 ans, alors qu’il a eu son seul et unique enfant – moi! En échange, je vous parlerai volontiers de sa vie avec ma maman, Rose-Marie, et moi : nos aventures, notre vie aux États-Unis, ses relations avec les trois enfants du premier mariage de ma mère, ses amis, son travail, des valeurs qu’il m’a transmises, et ses aspirations. Il n’était pas parfait, Jacques – qui l’est? – mais il était, et sera toujours, mon papa adoré. Après 30 ans de deuil, j’ai bien envie de mieux le connaître grâce à vos témoignages. 

Merci! 

Jacky Vallée
jackyvallee@gmail.com 
514-299-7869

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Brocanteur à la recherche d’une relève
    Actualités

    Brocanteur à la recherche d’une relève

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
    Actualités

    Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Le plein d’art à Piopolis cet été
    Culture

    Le plein d’art à Piopolis cet été

    Claudia Collard / 18 juillet 2024
  • Scierie Tech ferme ses portes
    Actualités Économie

    Scierie Tech ferme ses portes

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
    Actualités

    Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine

    Rémi Tremblay / 15 juillet 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Brocanteur à la recherche d’une relève
  2. Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
  3. Le plein d’art à Piopolis cet été
  4. Scierie Tech ferme ses portes
  5. Un Super Beach Party à Saint-Ludger
  6. Moonie's Mood au rendez-vous le 18 juillet
  7. Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
La lumière jaune
Le plein d’art à Piopolis cet été
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Journalier, chauffeur et opérateur en voirie
    Nantes
  2. Ébouteur
    Woburn
  3. Chauffeur Classe 1 ou 3
    Lac-Mégantic
  4. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  5. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
Répertoire des entreprises