Squatteurs gênants ou touristes payants?

Si la présence l’été dernier de véhicules récréatifs dans le stationnement de l’hôtel-de-ville de Lac-Mégantic, même de nuit, dérange certains citoyens, pas question pour autant que la Ville change d’approche à court terme, ni interdise cette occupation d’espace public au centre-ville. «C’est un choix délibéré qu’on a fait de les laisser s’installer là. À court terme, on n’a pas planifié changer», a répondu la mairesse Julie Morin au citoyen Paul Dostie, lors de la période de question de l’assemblée du conseil municipal du 19 septembre.

«Moi, je trouve que c’est anormal que des gens parquent dans un stationnement qui nous donne l’air d’un camping en plein centre-ville. Ça n’a pas d’allure. Si on veut donner l’image d’une ville écologique, c’est pas une très belle image!», notait le citoyen qui dit en avoir compté 14 unités une même soir. M. Dostie prenait la parole, disant souhaiter que la Ville adopte un règlement pour interdire ce genre de pratique.

«Ça dérange quand même certains citoyens. On en entend parler mais en même temps, je vais répondre clairement, est-ce qu’on a actuellement un projet de règlement pour interdire ça? Non.»

Le problème s’est présenté dans plusieurs régions du Québec pendant la pandémie de Covid-19. Lac-Mégantic n’y a pas échappé. «Ces gens-là arrivent, qu’on le veuille ou non! (Au début), ils s’installaient un peu n’importe où, à l’OTJ à l’accueil en haut (halte routière), ils sortaient la table et ça devenait ingérable.» La mairesse Morin opte pour l’accueil…. «Si on n’a pas un lieu qui est attractif, intéressant pour eux, ils ne viennent pas», disait-elle ce soir-là, en réaction à la suggestion du citoyen de diriger les campeurs vers le stationnement arrière du Centre sportif Mégantic. «Ils n’iront pas dans la cour du centre sportif , ils veulent être proches, ils veulent voir le lac.»

Peu importe si chaque véhicule récréatif peut prendre quatre espaces de stationnement, en longueur et en largeur, quand on déploie l’auvent et la table à manger, la remorque à bateau empiétant parfois sur la pelouse, pour la mairesse, mieux vaut bien les accueillir. «Il ne faut pas voir ça comme une compétition au camping Baie-des-Sables, il est plein, sold out! Ultimement, ces gens-là investissent aussi dans le centre-ville, dans les restos, dans les commerces… Il y a des villes qui décident de ne pas les recevoir. Ils leur disent, vous allez au Walmart, c’est tout! Nous, on a plutôt opté pour tenter de les accueillir, de structurer leur venue.» Le stationnement pour ces visiteurs est limité à une nuit seulement. «Les cadets de la SQ qu’on embauche vont les voir et en font partir plusieurs», admet Julie Morin. Une rencontre entre les membres de l’exécutif, dans les prochaines semaines, pourrait déborder sur des solutions à apporter pour rendre leur séjour plus acceptable de la part des citoyens. Peut-être une contribution volontaire, comme le font déjà d’autres villes en région touristique? «C’est quelque chose qu’on pourrait faire aussi», avance la mairesse.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%
    Actualités

    Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%

    Rémi Tremblay / 4 juillet 2024
  • Embellissement du parc-école de Lac-Drolet
    Actualités Éducation

    Embellissement du parc-école de Lac-Drolet

    Claudia Collard / 26 juin 2024
  • Riche parcours dans le train du temps
    Actualités Tourisme et loisirs

    Riche parcours dans le train du temps

    Claudia Collard / 26 juin 2024
  • Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie
    Sports Hockey

    Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie

    Rémi Tremblay / 26 juin 2024
  • Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM
    Actualités

    Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM

    Claudia Collard / 26 juin 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%
  2. Bel esprit d’équipe pour le Cours’don
  3. Embellissement du parc-école de Lac-Drolet
  4. Riche parcours dans le train du temps
  5. Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie
  6. Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM
  7. Célébration pour Les Solutions gourmandes
Virage numérique sans déraper
Majestueuse, Marie-Denise Pelletier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
  3. Adjoint-e administratif-ive - profil en comptabilité
    Saint-Ludger
  4. TECHNICIEN/NE COMPTABLE
    Lac-Mégantic
  5. Classificateur
    Woburn
Répertoire des entreprises