Avec pas d’casque

Station Baie-des-Sables: un plan de développement pour les 10 prochaines années

Station Baie-des-Sables: un plan de développement pour les 10 prochaines années - Claudia Collard : Actualités Municipalité
Des chalets familiaux remplaceront le bâtiment de pierre du secteur plage.
Station Baie-des-Sables: un plan de développement pour les 10 prochaines années - Claudia Collard : Actualités Municipalité
De nouvelles remontées mécaniques prendront place sur la montagne d’ici la fin 2025.
Station Baie-des-Sables: un plan de développement pour les 10 prochaines années - Claudia Collard : Actualités Municipalité
La zone plage comportera un abri et un accès universel.
Station Baie-des-Sables: un plan de développement pour les 10 prochaines années - Claudia Collard : Actualités Municipalité
Le bâtiment de services sera agrandi et revampé. tamdis que le stationnement sera repensé de façon à y intégrer une végétation évitant la sédimentation vers le lac Mégantic.

S’échelonnant sur 10 ans, le plan directeur de la station Baie-des-Sables propose un développement respectueux de l’environnement, bonifiant les services à la communauté et permettant de générer des revenus supplémentaires en attirant les touristes au-delà de la période estivale.

Un projet ambitieux mais réaliste, laisse entendre la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin. «Investir oui, mais en tenant compte de la capacité de payer des citoyens et des opportunités de financement disponibles.»

Une étude de faisabilité pour chacune des phases projetées permettra de déterminer les coûts de réalisation de ce plan, présenté mardi en séance publique. Priorité numéro 1, s’échelonnant jusqu’à la fin de 2025, la reconfiguration de la montagne et la construction de nouveaux chalets.

À ce titre, on procédera au remplacement des remontées mécaniques plus que désuètes, au point où celle des tubes ne fonctionne plus depuis trois ans. «On va faire appel à des professionnels pour la reconfiguration. On veut des équipements fonctionnels et nécessitant le moins d’entretien possible, tout en allant chercher le maximum de hauteur. On souhaite aussi que ce lieu devienne une école de glisse (ski alpin et planche), un incontournable pour les familles», communique Valérie Couture, directrice du Service récréatif, de la culture et de la vie active.

À ce volet «social», destiné à la communauté, s’ajoute un volet lucratif avec la construction de chalets familiaux quatre saisons en remplacement des trois unités d’hébergement du bâtiment de pierre, qui sera démoli. 

La seconde phase, prévue de 2026 à 2028, se concentrera sur la zone plage. Agrandi et rénové, le bâtiment de services abritera notamment des bureaux plus «permanents» pour les membres du personnel de la station, qui s’installent durant l’été au bâtiment d’accueil du camping. Un espace sera aussi consacré à la location d’embarcations et la démolition de la cabane utilisée à cet effet permettra de dégager une vue supplémentaire sur le lac. Un abri remplacera le bloc sanitaire et une végétalisation du site permettra de contrer l’érosion tandis que la reconfiguration du stationnement limitera la sédimentation au lac. Oui le service de restauration figure toujours dans les plans mais sa forme reste à définir. «On invite les gens intéressés à opérer ce service à se manifester mais ça ne se bouscule pas aux portes», transmet Mme Couture.

Dans un troisième temps (2029 à 2033), le plan d’aménagement propose la construction d’écochalets rustiques perchés dans le secteur de la base de plein air, l’ajout de prêts-à-camper quatre saisons dans la zone camping et la construction de chalets en haut de la montagne. Le tout en préservant l’intégrité écologique de l’entièreté du site de 107 acres.

En plus des grands axes de développement, des rénovations seront aussi apportées aux autres bâtiments existants.

Malgré l’ampleur du plan directeur, il importe que l’âme de Baie-des-Sables soit préservée, insiste la mairesse Julie Morin. «La station Baie-des-Sables, c’est le poumon de Lac-Mégantic. C’est le symbole de nos valeurs. C’est la nature, c’est l’humain, c’est la santé. Il faut conserver ses côtés rustique, familial et chaleureux.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Brocanteur à la recherche d’une relève
    Actualités

    Brocanteur à la recherche d’une relève

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
    Actualités

    Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Le plein d’art à Piopolis cet été
    Culture

    Le plein d’art à Piopolis cet été

    Claudia Collard / 18 juillet 2024
  • Scierie Tech ferme ses portes
    Actualités Économie

    Scierie Tech ferme ses portes

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
    Actualités

    Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine

    Rémi Tremblay / 15 juillet 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Brocanteur à la recherche d’une relève
  2. Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
  3. Le plein d’art à Piopolis cet été
  4. Scierie Tech ferme ses portes
  5. Un Super Beach Party à Saint-Ludger
  6. Moonie's Mood au rendez-vous le 18 juillet
  7. Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
La lumière jaune
Le plein d’art à Piopolis cet été
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Journalier, chauffeur et opérateur en voirie
    Nantes
  2. Ébouteur
    Woburn
  3. Chauffeur Classe 1 ou 3
    Lac-Mégantic
  4. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  5. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
Répertoire des entreprises