Rappel de l’avant ancré dans le présent

Rappel de l’avant ancré dans le présent - Claudia Collard : Actualités

La nouvelle murale, rue Frontenac. (Photo Jacques Dostie)

Installée la semaine dernière sur le bâtiment de la clinique d’optométrie, la murale qui prend place rue Frontenac évoque à la fois l’ancien centre-ville et des personnages qui ont façonné l’histoire. Un rappel de l’avant ancré dans le présent.

Pour ce projet de la Commission des arts, de la culture et du patrimoine (CACP) de Lac-Mégantic, des propriétaires de bâtiments du centre-ville ont été approchés, dont l’optométriste Éric Poulin. Sa condition: que la murale en question soit significative sur le plan historique. «Je rencontre plein de patients qui me disent à quel point ils s’ennuient de leur ancien centre-ville. Ça me touche beaucoup. Donc il fallait que ce soit signifiant, que ça fasse du bien au monde», relate-t-il.

C’est à partir de cette exigence que le président de la CACP, le conseiller municipal Jacques Dostie, a exposé l’idée à Claude Grenier, qui a bonifié le concept en ajoutant à des photos de l’ancien centre-ville celles de quatre personnages marquants. Deux originaux, soit le «curé électrique» Joseph-Eugène Choquette et Hilaire Lemieux, l’ermite du lac Mégantic, que M. Dostie qualifie avec humour de «premier résident cittaslow». Et deux figures qui ont, chacune à leur façon, fait l’actualité; le célèbre hors-la-loi Donald Morisson et Madeleine Drouin-Poulin, présidente et co-fondatrice de l’Écho de Frontenac. Devenue les yeux de son mari, Louis-Philippe Poulin, en raison de sa cécité, cette dernière a pris la direction du journal après son décès, poursuivant avec rigueur la même politique éditoriale, défendant passionnément la langue française tout au long de sa vie.

Parlant du résultat obtenu sur son bâtiment, Éric Poulin transmet que les commentaires qu’il a reçus sont dithyrambiques. « Pour les citoyens, voir ces photos de leur ancien centre-ville c’est une catharsis. Ça fait partie du processus de guérison. Je tiens à souligner le travail de Jacques Dostie, qui a porté ce projet à bout de bras.»

De son côté, le président de la CACP informe que ce projet a été rendu possible grâce à une aide financière de Développement économique Canada, couvrant également la création de deux autres murales qui seront installées ailleurs au centre-ville d’ici Noël. Ces œuvres s’ajouteront à celles apposées sur l’ancienne caserne (subvention du scientifique en chef) ainsi que sur l’édifice de Bell, la Promenade Papineau et les «maisonnettes» de la rue Papineau (fonds de la Croix-Rouge) pour former un nouveau parcours. «On veut développer la Balade des murales, un circuit avec balado», informe Jacques Dostie. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
    Actualités Économie

    Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement

    Rémi Tremblay / 29 février 2024
  • Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
    Actualités

    Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables

    Claudia Collard / 27 février 2024
  • Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
    Culture Humour

    Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»

    Claudia Collard / 26 février 2024
  • Feu de résidence rue Champlain
    Actualités Faits divers

    Feu de résidence rue Champlain

    Rémi Tremblay / 22 février 2024
  • L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
    Actualités Société

    L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie

    Claudia Collard / 21 février 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
  2. Le Nœud, une joute verbale épique
  3. Hommage à L’Écho à la Chambre des communes
  4. Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
  5. Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
  6. Feu de résidence rue Champlain
  7. L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
Virage numérique sans déraper
Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ DE TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. conseiller.ère aux entreprises
    Lac-Mégantic
  3. Employé de voirie et des travaux publics
    Marston
  4. Agent à l’environnement (escouade verte)
    Nantes
  5. Animateur pour le service d’animation estivale de Nantes
    Nantes
Répertoire des entreprises