Chapelle du rang 1

Soins préhospitaliers d’urgence: le programme d’études se met en place

Soins préhospitaliers d’urgence: le programme d’études se met en place - Rémi Tremblay : Actualités Éducation

Simulation d’une intervention en soins préhospitaliers d’urgence, une formation qui débutera à l’automne 2021, au Campus de Lac-Mégantic.

La collaboration entre le Cégep Beauce-Appalaches et le
Cégep de Sherbrooke est bien engagée en vue du début, à l’automne 2021, du programme d’études techniques Soins hospitaliers d’urgence qui sera d’abord offert au campus de Lac-Mégantic du Cégep Beauce-Appalaches durant les trois premières sessions, pour se transporter au Cégep de Sherbrooke pour les trois dernières sessions du programme.
Une enseignante, Anik Gagnon, a été engagée afin de contribuer à l’élaboration de cette formation spécialisée qui répond à un important besoin de main-d’œuvre dans les régions de l’Estrie et de Chaudière-Appalaches. Anik Gagnon possède une grande expertise dans le domaine, ayant œuvré comme technicienne ambulancière paramédic et comme enseignante en Soins préhospitaliers d’urgence.
«Dans les prochaines semaines, elle verra entre autres à l’élaboration de la grille de cours et à la promotion du programme dans le cadre des portes ouvertes. Elle contribuera à la planification de l’organisation matérielle de la formation et participera éventuellement aux différents comités de sélection pour l’embauche d’enseignants et de personnel technique, selon les besoins», communique la direction du Cégep Beauce-Appalaches.
La formule novatrice de partenariat entre les deux cégeps «contribuera à ouvrir les portes de l’enseignement supérieur à beaucoup de personnes en rendant accessible géographiquement une nouvelle formation collégiale destinée à desservir un territoire élargi.»
Selon les experts du milieu, la profession de paramédic exige une capacité d’adaptation exceptionnelle, notamment en raison des réalités des nombreux lieux de pratique. Une intervention en montagne ou en hors-route diffère à celle des centres urbains. «Les étudiants et étudiantes pourront donc bénéficier d’un apprentissage complémentaire grâce à ce partenariat innovant», communiquent les deux institutions collégiales.
Grâce aux stages, les étudiants pourront aussi développer leur réseau de contacts avec des employeurs des deux régions, ce qui leur permettra d’avoir accès à un plus large bassin d’employeurs potentiels une fois leur formation terminée. De plus, ils pourront avoir recours à davantage d’équipements spécialisés provenant des deux établissements.
Au campus Lac-Mégantic, les étudiants pourront avoir accès à la nouvelle caserne de Dessercom, qui offre des services ambulanciers et de transport médical, pour réaliser des apprentissages sur le terrain et tisser des liens avec des intervenants du milieu.
Au Cégep de Sherbrooke, ce programme s’ajoute à la liste des formations offertes dans le domaine de la santé, dont Soins infirmiers et Techniques d’inhalothérapie. Les étudiants auront le privilège de profiter de l’expertise des enseignants ainsi que des mannequins simulateurs haute-définition du Centre de recherche et de formation par simulation, le CEREFS.
Le programme en bref
D’une durée de trois ans et menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC), le programme permettra de former des étudiants aptes à exercer la profession de technicienne et de technicien ambulancier paramédic. La formation comportera également des stages qui pourront se réaliser sur les territoires des deux régions administratives.
Les personnes intéressées à s’inscrire pourront le faire dès le mois de janvier en déposant une demande d’admission avant le
1er mars 2021. Puisque le programme de Soins préhospitaliers d’urgence (SPU) se donnera conjointement par le Cégep Beauce-Appalaches et le Cégep de Sherbrooke, les étudiants pourront déposer leur inscription sur le Service régional d’admission au collégial de Québec (SRACQ) ou sur le Service régional d’admission du Montréal métropolitain (SRAM).

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises