Recyc-Québec

Bantam B: jamais deux sans trois

Bantam B: jamais deux sans trois - Rémi Tremblay : Sports Hockey

À l’arrière: Jacques Gilbert (ass. entr.), Guy Giguère (entr. adjoint), Louis-Charles Gendron, Nicolas Perreault, Édouard Ross, Marianne Laroche, Benjamin Veilleux, Étienne Lessard, Kim Laroche, Félix Patry, Nathan Morin, Christian Pépin (ass. entr.), Élie Robineau-Pépin, Jérémy Bédard, Dominique Bédard (entr. chef), absente sur la photo : Mélanie Carle (gérante). À l’avant: Olivier Gilbert, Olivier Giguère, Tristan Baptista-Mailloux, Mickael Lapierre-Lagacé.

Le Turmel Bantam B de Lac-Mégantic participait au Tournoi National Bantam de Windsor qui se tenait du 5 au 9 février dernier au Centre J. A. Lemay de Windsor.

Forts d’une récolte de deux championnats au cours de ses deux tournois précédents, les porte-couleurs Méganticois ont amorcé le premier match du mercredi soir face à l’équipe Annexair de Drummondville.

À l’occasion de ce premier match, l’attitude positive ne semblait pas au rendez-vous et la morosité générale semblait avoir remplacé la fougue et l’enthousiasme habituels.

Ce fut donc un début de tournoi difficile mais, après un premier résultat décevant de 4 à 4, un revirement de situation s’imposait. Après des interventions répétées de toute l’équipe d’entraîneurs, les joueurs se sont repris en mains et se sont présentés à l’aréna, deux jours plus tard, avec le couteau entre les dents. Les cérémonies d’ouverture de ce match coïncidaient avec l’ouverture officielle du tournoi face à l’équipe locale du Métro Brunelle de Windsor. L’organisation du tournoi en a aussi profité pour honorer la Mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, présente sur place, ainsi que l’entraîneur-chef de l’équipe, Dominique Bédard, à titre de premier intervenant-pompier lors de la tragédie du mois de juillet dernier. Par la même occasion, l’organisation a remis à l’équipe un chèque correspondant à la valeur de l’inscription au tournoi.

Une fois les cérémonies terminées, et malgré leur appréciation pour le cadeau surprise de l’organisation de Windsor, l’équipe avait bien l’intention de ne pas faire de cadeau sur la glace. De façon respectueuse mais intense, les jeunes se sont inspirés de Dominique, leur entraîneur à l’honneur, et ont joué avec toute leur énergie et le cœur qui les caractérisent si bien depuis le début de la saison, de sorte que Windsor n’a jamais été dans le match. Résultat final, 8 – 0 pour les représentants de Lac-Mégantic.

Pour le troisième match, l’équipe affrontait les Aigles de St-Jean-Sur-Richelieu qui avaient battu facilement l’équipe qui avait contraint le Turmel à un match nul lors de la première rencontre. Cette équipe n’avait, jusque-là, accordé qu’un seul but en trois matchs du tournoi. Malgré tout, le groupe d’entraîneurs était confiant que l’attitude positive permettrait à l’équipe de profiter de sa belle progression depuis le début de l’année.

Le Turmel a annoncé ses couleurs dès le début du match en marquant le premier but après seulement 2 minutes 9 secondes de jeu. 15 secondes après le début de la période médiane, les Méganticois menaient déjà par la marque de 4 – 0, venant tout juste de mettre le match hors de portée de l’adversaire en marquant deux buts consécutifs au cours de la même infériorité numérique. À partir de ce moment, l’issue du match ne laissait plus aucun doute: victoire du Turmel par le score de 7 à 0. Le Turmel venait ainsi d’obtenir son laissez-passer directement pour la demi-finale.

Le synchronisme était définitivement revenu et c’était de bon augure en vue du match suivant face au Hockey-Expert de Sherbrooke, contre qui le Turmel voulait venger l’affront d’une défaite à domicile, par la marque de 5 à 2, plus tôt en saison régulière.

Voyant la possibilité d’obtenir une bannière pour une troisième fois en autant d’occasions, la motivation de l’équipe était à un très haut niveau. Dès le début de la rencontre, les jeunes ont imposé un rythme infernal à un adversaire qui ne savait plus où donner de la tête. À la conclusion de la rencontre, l’équipe méganticoise s’était sérieusement imposée par la marque de 5 à 0. Les adversaires en finale, les Tigres de Acton-Valcourt, avaient, jusque là, complètement dominé leur section du tournoi et attendaient Lac-Mégantic avec une assurance impressionnante. De l’autre côté de la patinoire, les jeunes Turmel avaient déjà décidé de leur choix de bannière et les adversaires devraient offrir toute une performance pour les en priver.

C’est avec une intensité remarquable et un esprit d’équipe contagieux que le Turmel s’est investi dans ce match sans lendemain, comme un ouragan sur un château de cartes. Très tôt dans le match, il est devenu assez évident que les Tigres n’auraient, comme option, que de limiter les dégâts. Avec deux buts par période, le Turmel s’est pavé la voie vers le championnat, ne permettant qu’une seule réplique aux Tigres d’Acton-Valcourt au cours du troisième engagement. Le résultat final de 6 à 1, qui confirmait le Turmel à titre de champion du Tournoi National de Windsor, donnait une bonne idée de l’allure du match. À souligner, la nomination de Nathan Morin à titre de meilleur défenseur du tournoi.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises